Skip to main content
LEWIS

Par

Fleur Dam

Publié le

May 19, 2020

Tags

Digital Marketing, SEO

Alors que la vie a radicalement changé ces dernières semaines et que nous commençons maintenant à ‘accepter’ cette ‘nouvelle normalité’. Et comme vous avez déjà largement eu le temps de faire le ménage de votre maison, passez maintenant à celui de votre site Web !


Plus d’excuses. Pour le moment, vous n’assistez à aucun événement et votre agenda est atrocement vide. Les budgets marketing se décalent et diminuent, les campagnes sont suspendues. Si vous ne créez pas de nouveau contenu, comment utiliser ce temps libre ? Comment établir des priorités dans vos tâches marketing pendant la crise ? En vous concentrant davantage sur votre stratégie d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO), vous augmentez vos flux de visiteurs organiques. Ainsi, vous faites en sorte d’apparaître aussi souvent et aussi haut que possible dans les résultats de recherche Google, dès que le marché sera de nouveau prêt à faire appel à vos services.

Qu’il s’agisse de réorganiser votre structure, d’optimiser les mots clés dans vos pages de contenu ou d’ajouter de la valeur à vos pages existantes, le SEO est une discipline sportive précieuse que vous pouvez pleinement exploiter lorsque vous avez un peu de temps libre.

Les trois tâches SEO suivantes prennent très peu de temps, mais ont un impact énorme.

  • Vérifiez votre stratégie d’indexation

Vous vous demandez probablement : qu’est-ce qu’une stratégie d’indexation ? L’un de mes collègues l’a très bien décrit : Google est comme une bibliothèque. Chaque site Web est un livre, et chaque page est répertoriée dans la bibliothèque de Google. En tant que spécialistes du marketing web, nous pouvons contrôler quelles pages Google inclut dans son index. Les pages avec des tâches de café digitales (p.ex. un temps de de chargement trop long, du contenu en double ou un manque de texte) peuvent ainsi être exclues pour les crawlers de Google – les algorithmes qui déterminent le score et le classement de votre site. Veiller à ce que les pages indexées soient bien habillées et les pages obsolètes ou moins performantes invisibles, est une stratégie SEO rapide que vous pouvez mettre en œuvre dès aujourd’hui.

  • Faites vos recherches :

Étudiez vos fichiers sitemap et robots. Vous trouverez le sitemap en ajoutant ‘/sitemap.xml’ derrière l’URL de votre site. Pour votre fichier robots, ajoutez ‘/robots.txt’ au même endroit.

Votre sitemap est une liste d’URL que vous souhaitez faire inclure par Google. Le robots.txt fournit quant à lui une liste d’URL que vous voulez exclure. Ces deux fichiers doivent être complètement synchronisés afin que Google sache exactement quoi faire pour évaluer votre site. Google vous remerciera.

Si votre site n’est pas encore configuré pour cette fonctionnalité, ce sera la première chose à faire. Pour cela, rendez-vous sur la Google Search Console (GSC), puis connectez-vous et ouvrez le ‘rapport de couverture’.

Cliquez ensuite sur ‘rapport de pages valides’ et exportez les données. Vous êtes à la recherche des pages qui sont indexées, mais que vous ne voulez pas voir apparaître dans l’aperçu de Google. Bien sûr, vérifiez en même temps que toutes les pages que vous souhaitez inclure dans Google sont bien indexées. Comment décider quelles pages sont à cacher ? Les pages médiocres, les pages obsolètes et les pages avec du contenu en double sont rédhibitoires pour Google.

Les listes sont en ordre ? Soumettez à nouveau le sitemap depuis la GSC et Google réexaminera et réévaluera votre site.

  • Réparez les liens rompus

Les pages supprimées qui ne sont pas redirigées ennuient les visiteurs et sont une épine dans le pied de Google. Supposons que vous ayez un jour décroché un lien sur NU.nl, mais que la page de ce lien n’existe plus. Vous ne pouvez pas maîtriser le fait que NU.nl la mentionne encore.

Avec des logiciels comme SEM Rush, Moz ou Screaming Frog, vous pouvez scanner votre site pour détecter ces liens rompus. En redirigeant les URL de la page vers (par exemple) la page d’accueil ou une version plus récente de la page, vous améliorez l’expérience de l’utilisateur et, une fois de plus, Google vous remerciera. Cette tâche prend un peu plus de temps que la précédente, mais elle donnera aussi un beau coup de pouce à votre site.

Exportez les pages ‘mortes’ (404) que vous trouvez grâce au logiciel choisi. Cherchez les pages qui mènent à des blogs et/ou produits importants et créez une redirection vers une page similaire, une autre page utile ou éventuellement la page d’accueil.

  • Améliorez vos pages médiocres

Google n’aime pas les pages médiocres. C’est pourquoi nous vous avons expliqué, sous le point 1, comment les cacher. Mais si vous leur donniez plutôt un petit coup de pinceau ? Vous pouvez entièrement contrôler les techniques SEO que vous appliquez à vos pages. En tenant compte des derniers développements en matière de référencement et des principaux facteurs de notation de Google, vous pouvez déterminer votre stratégie et rendre vos sites plus performants.

Comment savoir quelles sont vos pages médiocres ? Connectez-vous à Google Analytics (GA) et exportez une liste de vos meilleures pages d’atterrissage. Examinez les différentes statistiques indiquant de mauvaises performances telles que des taux de rebond élevés et des temps de visite courts. Vous pouvez également consulter le temps de chargement de vos différentes URL, l’une des variables que les algorithmes de Google inclut pour déterminer la qualité de votre page. Utilisez pour cela le rapport ‘Vitesse’ ou les données d’Analytics.

Vous savez très bien estimer vous-même les contenus qui méritent d’être optimisés et ceux qui n’en valent pas la peine. Donnez à ces URL une redirection comme indiqué ci-dessus. Ne choisissez pas la voie la plus rapide en menant tout vers la page d’accueil : essayez de rediriger vers un post comparable ou vers une page de catégorie de votre blog. 

Et pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas améliorer les pages moyennement performantes, aussi bien pour Google que pour vos visiteurs ? Une analyse critique de votre stratégie de mapping des mots clés vous permet également de chercher comment rendre ces pages à nouveau pertinentes. Peut-être existe-t-il des termes de recherche avec peu de concurrence qui vous permettent d’attirer facilement des visiteurs. En les incorporant à votre méta-description et même à votre titre de page, votre site devient une source faisant autorité sur le sujet. Au lieu de cacher la page et d’y renoncer, vous pouvez donc encore envoyer Google dessus. Il se peut que sans trop d’effort, vous réussissiez ainsi à transformer une ancienne faiblesse de votre site en un point fort. Tentez votre chance. Quelques temps après, observez l’effet qu’ont ces ajustements sur les performances de votre page. Elles ne sont pas meilleures ? Alors il est encore temps de cacher la page.

Ces tactiques et techniques de SEO rapides sont idéales pour une séance de nettoyage ponctuelle, mais valent aussi la peine d’être appliquées et surveillées régulièrement. Si vous ne savez pas par où débuter votre stratégie SEO, optez alors pour quelques modifications faciles afin de donner rapidement un petit coup de pouce à votre site.

Vous recherchez d’autres moyens de booster votre stratégie SEO ? Contactez-nous pour découvrir en quoi nous pouvons vous aider.

Contactez-nous