Skip to main content
TEAM LEWIS LEWIS

Par

Delphine De Pauw

Publié le

June 9, 2021

Tags

communication, PR, Team LEWIS

Au moment où nous écrivons ces lignes, cela fait plus d’un an que nous vivons sous le joug du Covid-19. On ne s’attardera plus sur l’impact de la pandémie sur notre société, sur notre vie familiale, sur les entreprises, sur nos enfants, sur nous en tant que personne, sur nos vies et sur nos rêves.


Mais la pandémie nous a également interpellés en tant que professionnels de la communication. Par exemple, nous souhaitions découvrir comment la sélection des actualités serait affectée par le Covid-19. En effet, la sélection des actualités est un sujet qui nous préoccupe au quotidien. Pourquoi certaines informations n’y figurent-elles pas, et pourquoi voit-on parfois apparaître des articles qui, à notre humble avis, n’ont que très peu d’intérêt du point de vue de l’information ? 

Tout est bouleversé

En étudiant cette évolution au quotidien, nous sommes également mieux à même de conseiller les clients. Je n’ai donc pas été surprise de lire les résultats de l’analyse de l’Université d’Anvers, qui passait sous la loupe la couverture médiatique des journaux de VTM et de la Eén en 2020. Les chercheurs notaient en particulier que « la crise du coronavirus a totalement bouleversé la présentation habituelle des actualités ». Sans aller plus avant dans les résultats de l’étude, qui d’ailleurs ne porte que sur les chaînes d’information télévisées flamandes, nous pouvons avancer sans crainte de nous tromper que cette observation peut être étendue au reste des médias belges. 

Concrètement, cela signifie que l’année dernière, les possibilités de faire passer les messages de nos clients dans la presse belge se sont trouvées particulièrement réduites. Or, si je me retourne sur l’année écoulée, je suis fière de ce que nous avons accompli avec notre équipe. En effet, nous avons réussi à continuer à susciter l’attention de la presse pour nos clients sur une base régulière et avec des résultats qualitatifs.

Nous avons examiné de près chaque division de notre service de relations avec les médias et mis en place nos propres mesures « Covid » :

  • Nous avons été encore plus rigoureux sur les nouvelles qui devaient être communiquées. En cas de doute, nous avons discuté avec nos clients et cherché d’autres angles pour augmenter la valeur de l’information.

  • Chaque nouvelle a été vérifiée par rapport au contexte de la pandémie, dont l’évolution pouvait changer radicalement d’un jour à l’autre. Il fallait donc être particulièrement vigilant.

  • Nous nous sommes concentrés sur un rédactionnel encore plus fort. Pas de communiqués de presse interminables, mais des informations pertinentes à utiliser immédiatement par les journalistes.

  • Nous avons renforcé notre équipe avec des consultants de langue maternelle française et néerlandaise. De cette manière, nous optimisions nos possibilités d’atteindre les journalistes des deux côtés de la frontière linguistique, et nous disposions d’un solide réseau national sur lequel nous appuyer.

  • Nous avons été particulièrement attentifs au newsjacking. La rapidité, une connaissance approfondie de nos clients/de la presse et une bonne préparation nous ont sans aucun doute aidés à y parvenir.

Outillés pour l’avenir

Ce qui est certain, c’est que la situation va continuer d’évoluer dans le même sens, et que, de notre côté, nous devrons continuer de nous améliorer. La sélection « naturelle » des actualités va suivre la même évolution, et les services qualitatifs vont l’emporter du point de vue des résultats. Nous sommes convaincus que chez LEWIS, nous sommes bien outillés pour affronter l’avenir avec succès. Je suis reconnaissante à toute l’équipe qui n’a pas ménagé sa peine pendant cette étrange période.

Vous avez des questions sur votre approche de la presse ? Vous avez besoin d’aide pour élaborer et déployer votre stratégie de communication ? N’hésitez pas à me contacter à l’adresse [email protected]. Je me réjouis de vous aider !

 

 

 

Contactez-nous