Par

Paulien Kurris

Publié le

January 28, 2020

Tags

Content Marketing, copywriting, Social media

Il n'existe pas une seule formule unique pour rédiger un social copy réussi. Vous pouvez cependant suivre quelques directives utiles lorsque vous élaborez un calendrier de contenu. Comment (et quoi) vous écrivez dépend avant tout des besoins de votre client. Vous devez ensuite tenir compte de votre groupe cible. Après tout, c’est eux votre jury principal. Voici mes conseils pour convaincre à la fois votre groupe cible et votre client que vous êtes un(e) véritable social media king/queen.


  1. Le client est roi, mais n’oubliez pas votre groupe cible

Même s’il s’agit là d’une évidence, il convient de le rappeler : écrivez toujours en pensant à votre groupe cible. Soyons honnêtes, de nos jours, qui consulte encore délibérément une page pour voir ce qu’on y a récemment publié ? Spoiler : personne. C’est pourquoi votre contenu doit être suffisamment pertinent pour que les gens arrêtent de parcourir leur fil d’actualité Facebook dans le but de lire votre post. Comment et pourquoi votre marque influence-t-elle leur vie, famille ou entreprise ? Un texte vraiment percutant repose toujours sur un sentiment – qu’il s’agisse d’en savoir plus sur un sujet ou de rendre le public cible enthousiaste quant à la façon dont un produit peut améliorer sa vie. Il est donc important de savoir ce qui se passe dans la tête de votre groupe cible. Vous pouvez en faire une estimation, ou mieux encore, converser directement avec les membres de votre public cible. En interagissant avec eux, vous découvrirez spontanément ce qui se passe dans leur tête.

 

  1. Rédacteur de contenu cherche visuel approprié

Une bonne façon d’attirer l’attention de l’utilisateur de médias sociaux moyen est de choisir ou de créer un visuel approprié. En effet, c’est d’abord le visuel qui saute aux yeux, avant le texte qui l’accompagne. Lorsque vous cherchez une image, gardez en tête ces 3 points :

  •  Essayez d’utiliser une palette de couleurs pour votre marque. Gardez à l’esprit le sentiment que vous souhaitez partager (chaud, sérieux, cool …), mais pensez aussi à votre style maison et assurez-vous que vos images s’en rapprochent. Par exemple, si vous avez un logo rouge, il serait bien de faire revenir cet aspect rouge ici et là dans les images que vous publiez sur vos réseaux sociaux.
  • Attention aux droits d’usage. Il existe de nombreux sites d’images stock gratuits tels que pixabay.com, et ceux-ci peuvent parfois sembler suffisants. Cependant, il est raisonnable d’investir dans un compte payant. Ainsi, vous êtes sûr que les droits d’usage sont en ordre à 100 %. Les sites Web payants proposent par ailleurs beaucoup plus de choix !
  • Restez authentique. À première vue, les photos stock peuvent sembler amusantes, mais votre public cible y verra vite clair et vous perdrez ainsi votre crédibilité en tant que marque. Et admettez-le : ne serait-ce pas gênant si une autre marque utilisait la même photo que vous pour un post ? Optez donc pour des photos (stock) plus uniques et laissez tomber celles qui semblent tout droit sortir d’une séance photo Colgate peu crédible. Ou mieux encore, prenez votre propre photo !

 

  1. Résumer d’abord, élaborer ensuite

Si les médias sociaux sont devenus si populaires, c’est entre autres parce qu’ils proposent aux utilisateurs des informations rapides et accrocheuses. Une syntaxe efficace est donc cruciale pour que votre message ne soit pas considéré comme ennuyeux ou sans intérêt. Vous voulez en effet éviter que les gens continuent de faire défiler leur page. C’est pourquoi il est important que la première partie du post serve de résumé ultime : présentez l’idée principale de votre message dans les deux premières phrases. Dans la deuxième partie, vous expliquez ensuite à votre public pourquoi cette idée est importante pour lui. Idéalement, vous clôturez le tout avec un CTA (call to action).

 

  1. Les calendriers top topical sont un outil, pas un point d’ancrage

Un outil que de nombreuses marques utilisent souvent lors de la rédaction de social copy sont les « calendriers top topical ». Un calendrier top topical peut être un excellent point de départ pour élaborer votre contenu avec l’inspiration nécessaire. Cependant, considérez chaque calendrier d’un œil critique. Outre une poignée de jours fériés bien connus, les fans d’une marque de biscuits n’ont sûrement que faire de la « journée mondiale du jardinage nu ». En tant que marque, vous ne pouvez pas simplement choisir les sujets qui vous amusent, puis élaborer un message forcé pour les adapter à votre marque. Concentrez-vous sur les top topical qui peuvent renforcer le message de votre marque et qui sont donc pertinents pour votre public cible. Enfin, n’essayez pas de remplir chaque mois d’une profusion de top topical, mais sélectionnez éventuellement en début d’année les 5 jours les plus pertinents pour votre marque.

 

  1. Un seul post social ne s’applique pas à tous les canaux de médias sociaux

La plupart des conseils ci-dessus sont valables à la fois pour Instagram, Facebook et Twitter. Néanmoins, il est essentiel de comprendre qu’un seul calendrier de contenu ne s’applique pas automatiquement à tous les différents médias sociaux. Pour Instagram, vous devrez miser sur des visuels forts, tandis que Facebook et LinkedIn privilégient l’aspect narratif (storytelling). Twitter se prête quant à lui à la diffusion de messages courts mais puissants. Par ailleurs, les liens Internet fonctionnent généralement moins bien sur Facebook que sur Twitter. Choisissez donc soigneusement une stratégie de contenu pour chaque support et ne vous contentez pas d’un simple copier-coller.

Contactez-nous