Par

Stijn Joris

Publié le

January 31, 2020

Tags

Content Marketing, Retail

Le changement d’année fut comme toujours le moment des prévisions et des nouvelles tendances. Selon les experts en marketing, après les entreprises B2B, ce serait au tour des détaillants de se tourner davantage vers le marketing de contenu. Un petit glissement de la promotion au contenu, ou simplement un enrichissement réciproque. Les blogs - comme celui-ci - peuvent jouer un rôle crucial dans ce contexte.


Un peu de scepticisme ne fait jamais de mal, mais les premiers signes indiquent que l’hypothèse est correcte. Pour beaucoup, 2019 était déjà l’année du contenu – en 2020 cette tendance devrait encore se renforcer. Les budgets pour le contenu ont le vent en poupe. Comme vous le savez, cela n’aboutit pas toujours à des résultats immédiatement mesurables, mais il est désormais bien connu qu’à long terme, cela porte ses fruits. Bien que nous vivions dans une société hyper-technologique en constante évolution (demandez à Siri), les bons vieux textes écrits gagnent à nouveau de l’importance dans le monde du marketing. Et les détaillants entrent maintenant aussi dans le jeu du contenu.

 

La renaissance du blog

L’un des outils pouvant également faire la différence pour les détaillants nous replonge au milieu des années 90. Le « blog » – un enfant du Web – était alors encore une sorte de journal intime en ligne pour les pionniers de l’Internet. Le concept ne s’est jamais complètement éteint, mais il est resté en veille pendant un certain temps. Comme souvent, tout revient et depuis quelques années le blog est de nouveau en pleine forme. Les blogs privés, mais également les blogs d’entrepreneurs. De nos jours, chaque entreprise prospère dispose d’une section de blog sur son site, parfois sous la forme de rubrique « à faire et à ne pas faire » « trucs et astuces », « actualités » ou « dans les coulisses ». Il y a quelques années déjà, les chiffres ont indiqué que les petits commerçants aux États Unis publiant des blogs sur leur site se développent 126% plus vite que les entreprises qui n’en prennent pas la peine. Encore aux États-Unis : 77% des internautes lisent parfois un blog – presque 4 sur 5. Il est donc temps ici aussi de suivre l’exemple et de prendre la plume. Les grands acteurs en sont déjà convaincus. Vous pouvez ainsi trouver une section de blog chez Orange, Biobest et LEWIS Communications. 😉 Les petits commerçants aussi ont intérêt à publier une petite histoire informative de temps en temps.   

 

Le service, même avant l’achat

Il faut un peu de temps et peut-être un certain budget, mais cela peut vraiment s’avérer bénéfique pour votre chiffre d’affaires. Le message sous-jacent gagne en importance, tandis que le (banal) discours de vente, qui ne suffit plus, se retrouve en arrière-plan. Ce n’est pas sorcier. Les consommateurs – surtout en ligne – sont submergés de publicités, de newsletters et de mailings. Ils sont de plus en plus méfiants. En publiant des blogs, vous transformez votre site Web en une plate-forme proposant plus que seulement votre offre. Les consommateurs le consultent non seulement pour acheter quelque chose, mais aussi pour chercher des informations générales. Prenons l’exemple de Biobest, qui utilise sa rubrique d’actualités pour y proposer son propre contenu. Cette entreprise spécialisée dans la protection biologique des cultures partage ainsi des conseils pour une bonne utilisation de certains produits, des récits de succès de clients, des nouveautés, mais aussi de bonnes nouvelles comme quand ils gagnent des prix. De cette façon, vous montrez ce que vous faites et comment vous le faites. En réalité, vous proposez un service avant même d’avoir vendu quoi que ce soit. Cela vous aidera en tout cas à établir une relation de confiance. Et il y a encore plus d’avantages.

 

Le dépliant promotionnel revisité

Dans le B2B, le contenu joue un rôle important depuis longtemps. Les chefs d’entreprise ne se laissent pas séduire si facilement. Après le B2B et les grandes marques de luxe, c’est désormais le commerce de détail qui évolue de la promotion au marketing de contenu. On connaît déjà l’importance d’une expérience d’achat globale. La conception des supermarchés et la présentation des produits ont fait peau neuve et c’est maintenant au tour de la communication. Les dépliants promotionnels jouent encore leur rôle, mais le marketeur intelligent les utilise pour annoncer plus que seulement des promotions et des réductions. Il les transforme en véritable lecture, de préférence avec des branches sur différents canaux. De la vidéo au site Web en passant par les réseaux sociaux, le tout en étant le plus mobile possible. 

 

D’un clic à l’autre 

Pensez à cette chaîne de supermarchés qui dépose chaque semaine sa brochure bleue dans votre boîte aux lettres. Qui ne l’a pas déjà feuilletée ? On les connaît pour leurs promotions, mais ils présentent maintenant aussi des astuces ou de petites recettes qui redirigent vers leur site. Je suis loin d’être un cordon bleu, mais je dois avouer que j’ai déjà consulté une telle recette pour un plat branché. Par ailleurs, une photo du résultat final sur les réseaux sociaux avec un lien vers la recette sur le site peut aussi faire son effet. On oublierait presque qu’il s’agit en réalité des ingrédients et que ceux-ci se trouvent justement dans leurs rayons. Si cette approche fonctionne déjà pour moi, elle marchera certainement auprès des amateurs de cuisine et des mères au foyer créatives. Et si ces personnes se retrouvent sur le site, un blog intéressant pourra alors susciter leur intérêt. Un titre comme « Vous devez absolument essayer cette pizza originale » ou « Préparez de délicieuses pâtes en seulement 15 minutes avec vos restes de Noël » poussera sans aucun doute certains d’entre eux à cliquer sur le lien et la machine est ainsi lancée. Le premier pas vers la création d’un lien avec le consommateur est franchi.

Contactez-nous