Skip to main content
LEWIS

Par

Marie-Laure Laville

Publié le

janvier 14, 2021

Tags

brief, Communication, conseils, Influence, marques, RP

Les relations presse d'influence sont un outil de communication efficace pour les marques qui souhaitent faire connaître leur expertise et développer leur notoriété.


À une époque où la concurrence est rude, le choix d’une agence est délicat et déterminant pour la stratégie d’une entreprise. La clé du succès réside également dans une relation de confiance auprès d’une agence qualifiée et accessible.

Avant de lancer un appel d’offres, l’entreprise doit bien identifier ses besoins et rédiger un brief comportant des informations précises sur la prestation souhaitée.

Pour rappel qu’est-ce qu’un brief ? Mot anglais qui se traduit par « donner des instruction ». Il s’agit en général des grandes lignes, exposées de façon claire et concise, visant à convaincre de l’intérêt du projet.

Préparation et mode d’emploi en 10 points :

Un brief comprend 3 à 4 pages qui reprend d’une façon synthétique le rappel du contexte, la concurrence, les objectifs, la stratégie, les cibles, les messages, les KPI, le budget à ne pas dépasser, le planning, les critères de sélection. Il est recommandé de contacter 3 à 4 agences maximum et de préciser pourquoi vous recherche une nouvelle agence.

Ce document de synthèse permet de partager une vision commune, il détermine aussi la direction que doit prendre le projet. Le brief doit être pertinent, engageant et concret. C’est une feuille de route qui relie l’annonceur aux agences sollicitées.

1 – Pourquoi faire des RP d’influence ?

  • Etendre la visibilité d’une marque, d’un produit, d’une société en optimisant une couverture médiatique forte
  • Se faire connaître auprès de différents publics cibles
  • Véhiculer l’ensemble des messages et valeurs de l’entreprise
  • Bénéficier de la crédibilité des médias et d’une nouvelle audience les réseaux sociaux : nouveaux canaux d’influence.

2 – Contexte

Il est important de rappeler l’ADN de votre entreprise : son histoire, son, positionnement, la perception de la marque, son environnement, ses valeurs importantes pour l’entreprise, sa philosophie, les chiffres clés, les dates clés. Quelle est l’image que l’entreprise donne ou qu’elle souhaite donner à ses clients ?

3 – Définir les objectifs

Identifier et rédiger les bons objectifs permettront de donner du sens à l’équipe. On parle aussi d’objectif SMART qui correspond à ” Spécifique, Mesurable, Accepté, Réaliste, Temporellement défini “. Le SMART est donc une grille intéressante sur laquelle s’appuyer au moment de définir les objectifs du projet.

4 – La concurrence

Il est important de la présenter et de répondre aux questions suivantes : Quelle est la plus grande force de l’entreprise ? Que faites-vous de mieux de vos concurrents. Avez-vous des partenariats stratégiques qui pourraient être mises en avant ? Est-ce que votre entreprise est localisé dans un environnement unique. Citer 5 concurrents clés et la menace qu’ils représentent pour vous ?

5 – La stratégie

Le directeur Marketing a tout intérêt à partager sa vision stratégie de la marque et apporter des éléments de réponses aux questions suggérées : Quels sont les axes de développement et les opportunités ? Comment souhaitez-vous que l’entreprise soit perçue par vos clients et prospects ? Quels secteurs représentent le plus d’opportunité pour vous ?

6 – Les Cibles

Il est intéressant d’indiquer le portrait de ses clients ou clients idéaux (vous pouvez avoir plusieurs cibles). Tous les détails que vous possédez sur le marché de votre produit (ou service), et sa cible seront utiles.

 7 – Les messages

La réflexion se porte ensuite sur les messages à délivrer à l’ensemble des canaux de diffusion (médias/influenceurs, réseaux sociaux, blog…).

« Diffuser le bon message à la bonne personne » :

  • Directement :  les journalistes, les influenceurs
  • Indirectement : les publics cibles (grand public ou professionnels)

8 – Les KPI (Key Performance Indicators)

Ils sont surtout une opportunité de gagner une meilleure appréhension et motivation de notre travail, afin d’atteindre et dépasser nos objectifs.

9 – L’équipe RP d’influence

L’équipe en charge du projet « relations presse » doit avoir une bonne connaissance de l’écosystème de l’entreprise et des médias cibles. Le suivi des campagnes sera plus aisé.

10 – Annoncer le budget

Il peut être utile de fixer un budget à l’agence et d’indiquer une fourchette.

  • Fixer les délais d’exécution
  • Donner les contraintes de timing

Une tribune de Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France, publiée dans le JDN. 

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous