Par

LEWIS France

Publié le

mai 30, 2017

Tags

RP

Le consultant RP nouvelle génération, tel un phoenix, a une vision à 360° d'angle d'attaque pour capter l’attention de publics cibles. D’où les 9 têtes qui invitent à un renouveau, une nouvelle réflexion, une nouvelle façon de transmettre l’information d’une marque ou d’une entreprise aux nouveaux publics. Les réseaux sociaux et tout particulièrement twitter, Instagram, Snapchat, Facebook ou LinkedIn sont de nouveaux leviers d’influence.


Le digital, un enjeu crucial pour les RP

Selon les chercheurs de l’Einstein Medical Center de Philadelphie, « à  six mois, plus du tiers des Américains se sont déjà familiarisés avec un smartphone en glissant leurs doigts sur l’écran comme le font leurs parents.A deux ans, plus de « trois enfants sur quatre ont déjà expérimenté les jeux vidéo ou applications pour smartphone, et 95 % ont déjà suivi une émission de télévision ». La progression est rapide et varie selon les contextes. « Les Japonaises passent déjà 7 heures par jour sur leurs smartphones…».

La digitalisation transforme les habitudes de consommation, les modes de communication, la façon de travailler et le système de pensée.

Les professionnels des RP ont pris conscience que le digital est un enjeu crucial. Ils se sont réinventés pour s’inscrire dans cette mouvance et mieux répondre aux attentes et besoins des marques et des entreprises. Le digital est une nouvelle caisse de résonance pour les RP.

Les journalistes ont eux aussi adapté leurs méthodes de travail et utilisent le web, notamment Twitter, comme un outil de travail.

De nouvelles cibles, comme les influenceurs ou les blogueurs, sont devenues très prisées, avec des codes de communication spécifiques qui permettent de nouer un contact immédiat.

L’enjeu des RP à l’heure du digital est d’accompagner les marques à utiliser ces nouveaux espaces publics de façon réfléchie. Un incident diplomatique sur la toile est si vite arrivé. Ces nouveaux outils de communication sont instantanés et parfois provoquant. Les manier est tout un art.

Les experts des Relations Presse et de la relation publics étendent leur savoir-faire à ces nouvelles plates-formes et nouveaux relais d’opinion. Ils s’appuient sur de nouveaux outils comme Traackr pour mieux connaître et repérer les influenceurs dans tel ou tel domaine. L’outil propose un rapport sous la forme d’un mapping, de graphiques et d’analyses, notamment sur la taille de leur audience, leurs activités, leurs publications et leurs profils sur les différents réseaux sociaux.

Sept nouvelles habitudes digitales

  • L’appel téléphonique de 10 minutes avec un journaliste est remplacé par un contact direct via Facebook, Twitter, des SMS, ou Skype. On remarque que les contacts téléphoniques sont en baisse (59,3% en 2013 contre 38,6 en 2014) et inversement la montée en puissance de ceux réalisés via les réseaux sociaux passe de 18,5 à 32,4 % en 2014 ! Source : http://onlycath.com/etude-journalistes-et-reseaux-sociaux-decryptage-de-leurs- usages/
  • Le live tweet est très prisé lors de l’organisation de conférences de presse.
  • Les tests produits ont été remplacés par des vidéos produits.
  • Le dossier de presse traditionnel de 10 pages n’a plus sa place et ne s’inscrit plus dans les attentes des journalistes, moins réceptifs à une information longue. Il est remplacé par la vidéo : « Elle capte 10 fois plus l’attention que le texte, c’est l’outil d’avenir ! ». Une communication de plus en plus visuelle remplace les longs discours.
  • Les contenus vidéos sont partagés 12 fois plus qu’un simple texte et les photos génèrent 2 fois plus de likes que les simples statuts écrits. Pour autant, une vidéo ne doit pas excéder les deux minutes et doit être originale.
  • Une autre astuce à adopter est l’infographie (ou l’art de l’image numérique). Elle est rapide à créer et facilite la lecture de chiffres ou de résultats.
  • Quant au communiqué de presse traditionnel, il se voit remplacé par un tweet

Contactez-nous