Skip to main content
TEAM LEWIS LEWIS

Par

Hugues Bantigny

Publié le

mars 31, 2020

Tags

Communication, événementiel, event, publication, services, tribune, Webinar

5 conseils pour comprendre ses options événementielles en période de confinement (covid-19) et continuer ses activations marketing et communication.


À mesure que l’épidémie du Covid-19 progresse en Europe et dans le monde, les multiples salons, séminaires et autres événements professionnels de toute taille s’interdisent ou s’annulent et laissent un vide dans l’écosystème du marketing et de la communication. En plus de ces annulations légitimes, nombreuses organisations restreignent les déplacements de leurs employés pour éviter la propagation du virus – si les autorités gouvernementales n’ont pas déjà mis en place des directives de confinement généralisé comme c’est le cas en France.

Bien que les événements physiques soient en stand-by, bons nombres d’entre eux peuvent parfaitement être transformés en événements virtuels et webinars. Voici comment savoir si ces formats sont pertinents pour votre organisation, et comment s’y prendre.

1. Évaluez si le sujet est adapté aux événements virtuels et webinars

Les activations sur salon comme les conférences et tables-rondes ne nécessitent pas nécessairement une présence physique pour fournir des informations de qualité.  Il est tout à fait possible de les transformer en événements virtuels et webinars. C’est aussi le cas de nombreuses annonces fortes comme des lancements produits et services. Récemment, c’est l’entreprise italienne de haute-couture Giorgio Armani qui a présenté sa nouvelle collection à huis clos, le tout retransmis en direct sur les plateformes de streaming. Cependant, certains produits ne peuvent pas seulement être vus. Ils doivent être touchés, testés… C’est le cas d’un parfum, par exemple. Les séminaires, où de nombreuses démonstrations sont généralement effectués, restent eux-aussi difficilement reproductibles en format virtuel de par leur besoin d’espace et de multiples prises de vues.

2.  Analysez quelle plateforme vous convient le mieux

Il existe un large choix d’outils de webinars et événements virtuels avec des fonctionnalités multiples qui répondent à divers besoins. Quels sont donc vos objectifs ?

  • Recherchez-vous à développer votre engagement public ? Dans ce cas un webinar live avec une fonction chat ou Q&R intégrée est conseillé, comme les plateformes Zoom ou Webikeo par exemple.
  • Souhaitez-vous simplement diffuser de l’information ? Vous pouvez dans ce cas parfaitement utiliser une vidéo Youtube préenregistrée, partageable sur n’importe quel canal.
  • Préférez-vous saisir votre moment en live ? Pensez alors à Facebook Live. LinkedIn a également récemment lancé un outil de vidéo en direct.

3. La présentation d’un webinar diffère d’une présentation en salle

Si vous décidez de créer un webinar, gardez à l’esprit qu’une présentation devant un public virtuel est très différente d’une présentation devant une salle (pleine). Vous parlez à votre caméra, vous ne voyez aucune interaction et personne ne vous répond directement, du moins pas oralement. Par ailleurs, les participants à un webinar sont en général un peu impressionnés au moment de poser une question. Vous pouvez donc préparer quelques questions à l’avance, qui seront posés par votre équipe, pour briser la glace et aider d’autres à se lancer.

4. Pas de stress ni d’angoisses avec un webinar

Si l’idée de présenter devant une audience digitale invisible vous angoisse, un webinar préenregistré offre la solution idéale. Vous pouvez alors créer des scripts, vous entraîner au préalable et même recommencer et revoir ce qui ne vous plaît pas. Cependant, un webinar préenregistré a pour inconvénient qu’il est plus difficile de répondre aux questions en direct – un aspect à prendre un compte quand on souhaite améliorer son engagement client.

5. Un webinar enregistré, c’est du contenu automatiquement partageable

Malgré la difficulté de répondre à des questions en direct avec un webinar enregistré, il reste une vraie valeur ajoutée en termes de contenu partageable. Si vous possédez une communauté avec qui le partager, c’est un contenu qualitatif et expert qui peut aussi être diffusé à une audience élargie via une campagne Paid et vous permettre de faire du Lead Generation.

Sécurité avant tout ! En période de crise, le rôle des communicants est de partager les informations et aider à maintenir un sentiment de calme et de normalité. C’est une situation délicate qui demande du sérieux dans son travail. La perception que le public a d’une marque pendant une période de crise est un facteur déterminant pour la réputation de la marque à long terme.  En ces temps incertains, nous, les professionnels de la communication, pouvons jouer un rôle clé dans la continuité des affaires, même si les choses ne se déroulent pas comme habituellement.

Une tribune de Hugues Bantigny, Marketing Manager chez LEWIS France, publiée dans le Journal Du Net

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous