Directrice France de Lewis

Par

Marie-Laure Laville

Publié le

mars 26, 2019

Tags

digital, marketing, médias, réseaux sociaux, ROI, stratégie

Dans ce monde ultra-rapide, le directeur marketing digital doit faire face à de nouveaux défis, se réinventer, décoder les nouvelles tendances pour rester en phase avec un écosystème en perpétuel changement. Au-delà d'être créatif, intuitif, il doit créer des passerelles avec les différentes expertises pour répondre aux nouveaux enjeux business orientés ROI qui tournent bien souvent à l’obsession.


ML zappeur directeur marketing digitalQu’est-ce qu’un zappeur ?

Un zappeur c’est exactement ce que vous imaginez : un hyperactif (ou une hyperactive) au cerveau en perpétuelle ébullition, un agité du bocal qui rêve d’une télécommande universelle pour échapper aux raseurs et à l’ennui.
Dans une ère où l’intelligence artificielle et le numérique prennent de plus en plus d’importance, le marketeur doit savoir s’entourer pour mieux répondre aux nouveaux besoins de l’entreprise. Il est à la fois pilote et moteur.

 

C’est un homme à plusieurs têtes

La mission du directeur marketing digital est de coordonner les nouveaux talents du web afin de créer des synergies avec les départements commerciaux et IT pour casser les anciens schémas et adhérer à une feuille de route commune. Les silos ne fonctionnent plus dans un monde digital (modèle « old school »). Ils sont un frein à l’innovation et au partage. Le marketeur devient donc un acteur clé pour faire cohabiter ces professionnels expérimentés du numérique à même d’engager ou de conduire la transformation digitale.

Il doit impliquer chaque service et définir un objectif commun.

En effet le numérique bouscule l’ordre établi et offre de nouvelles opportunités. Le directeur marketing digital devient le nouveau leader digital de l’entreprise. Son imagination constitue un atout décisif dans un environnement rapide et mouvant, ainsi que son esprit analytique. Son activité repose à la fois sur la production, la distribution de contenus et l’analyse de données.

Il accompagne l’entreprise à réussir sa transformation numérique, il ne faut pas qu’il considère le digital comme un département à part entière ou un faisceau de compétences spécifiques. Il est fédérateur au sein de la structure et des nouvelles générations (les Millennials et Digital Natives). Il fait le tampon avec les différents départements.

Sa mission est d’organiser le décloisonnement des métiers pour favoriser la collaboration et le savoir-faire des salariés. Il enfile sa casquette de zappeur et se dote d’une télécommande universelle dernier cri pour être à l’écoute d’un marché très volatil et en perpétuelle ébullition. Son meilleur allié est le service IT.

Avec son esprit zappeur, il devient très complice de sa télécommande universelle. Il est le commandant en chef et les nouveaux experts sont ses troupes.
Les sujets qui lui sont confiés, sont très diversifiés : la cybersécurité, la data, les fournisseurs de l’écosystème, la gestion des talents du web, développer la culture et la vision digitale de l’entreprise. Bien s’entourer est un de ses challenges et il a pour mission d’encourager le mode de pensée « think out the box ».

 

Les 5 forces du directeur marketing digital d’aujourd’hui :
  • Il est intuitif, fait des choix rapides face à une situation imprévue ;
  • Il est inventif, créatif, curieux, agile ;
  • Il travaille vite et efficacement ;
  • Il a une bonne vision des enjeux de la direction.

Le digital est une nouvelle bataille pour les entreprises qui ne peuvent plus sans passer. Les réseaux, sont devenus le fer de lance de certaines entreprises. Les marques interagissent avec les internautes par le biais des nouveaux experts du web natifs qui sont agiles avec les nouveaux outils et les nouvelles pratiques. Le directeur marketing est en veille de nouveaux talents avec de nouveaux profils web !

Les nouveaux métiers qui émergent se situent au confluent de l’informatique et du marketing. Selon l’Insee, 1,5 million d’emplois concernent le numérique en France.

 

La liste des nouveaux métiers stars pilotés par le marketing :
  • Le Community Manager : il est responsable de la gestion quotidienne des réseaux sociaux (surveillance et suivi de Facebook, Twitter, Instagram). Il a pour mission de faire parler d’une marque sur les réseaux en créant des liens avec les internautes.
  • Le Webmaster: il est en charge de la maintenance du site, contrôle la mise en ligne des contenus, mais aussi de la construction de pages.
  • Le Web designer: il combine deux expertises : graphiste et informaticien. Il est spécialisé dans la création de pages web. Il conçoit l’aspect graphique du site (illustrations, animations, typographies…).
  • Le Search Engine Marketing Specialist: il réalise des campagnes de référencement et d’actions sur les réseaux sociaux. Il participera également à l’amélioration du SEO, au suivi et à l’analyse des audiences.
  • Le Web Content Manager : il est chargé de produire un contenu régulier pour la marque (articles, mailing, newsletter, sujets thématiques, etc..) afin d’entretenir la relation avec les internautes.

 

Tribune de Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France, publiée dans Marketing.professionel.fr 

Contactez-nous