logo lewis

Par

LEWIS France

Publié le

juin 30, 2017

Tags

créativité, tendances

Il est temps de remettre l’humain et la beauté au centre des préoccupations. En effet, l’art, la culture et l’importance apportée à l’esthétique sont indispensables dans nos sociétés en crise. Plus qu’un ciment social pour une culture partagée, la beauté est la pierre angulaire d’une vie épanouie et harmonieuse. À travers des expériences personnelles, Alexandre Sap en fait le constat dans son nouvel ouvrage : La beauté n'est que la promesse du bonheur.


Alexandre Sap, communicant et patron de maison de disques, auteur de deux ouvrages sur son sujet de prédilection : son métier (« Du Rock et des Marques », Maxima, « Rebirth of the Cool », Kawa), propose un essai autour de la question de Stendhal : la beauté n’est-elle que la promesse du bonheur ?

« Nous avons besoin de la beauté car en plus d’être une expérience intérieure, elle porte en elle quelque chose de transcendant qui nous élève » Alexandre Sap

« À sa galerie culturelle d’artiste et sa galerie marchande de business man, Alexandre Sap mêle la galerie des portraits de ses rencontres, de Tarantino à Kofi Annan, d’Yves Klein à Laurent Voulzy, de Peter Sellers à Miles Davis, de Lady Gaga au Pape. Chemin faisant, l’hymne à la beauté devient hymne à l’amour, l’amour des autres mais de soi, des villes mais des jungles, du commerce mais de l’humain. La beauté n’appartient qu’à ceux qui la cherchent. A vous de la dénicher dans ces pages qui se suivent et ne ressemblent à aucune autre. »  Jacques Séguéla, auteur de la préface du livre

Pour obtenir un entretien avec  Alexandre Sap, n’hésitez pas à solliciter l’agence LEWIS.

Contactez-nous