Skip to main content
TEAM LEWIS LEWIS

Par

Yasmine Boucetta, International Client Services Director

Publié le

juin 8, 2021

Tags

digital, marketing, réseaux sociaux, social media

Il y a quelques semaines, j’ai rejoint Clubhouse, afin de comprendre pourquoi toute cette attention médiatique autour de la plateforme audio. J’espérais apprendre quelques trucs et astuces et j’ai passé mon temps à essayer de comprendre en quoi la plateforme pouvait être utile aux marques. Alors qu’un grand nombre de petites entreprises utilisent déjà Clubhouse pour y établir des liens avec leurs partenaires et leurs clients, maintenant nous pouvons prévoir comment les grandes entreprises pourraient tirer profit de Clubhouse à mesure que l’application se développe et s’améliore.

Après avoir passé quelques semaines sur Clubhouse, je définirais mon expérience jusqu’à présent comme du temps bien dépensé.

L’application n’est pas une plateforme de médias sociaux comme les autres. Elle permet d’échanger des idées et des opinions sur un sujet, d’apprendre et de s’inspirer de thèmes qui vous tiennent à cœur. Elle est vraiment à l’intersection de plusieurs tendances chaudes – audio, live et social – et comble un vide. Il est beaucoup plus intime et « vivant » que les médias sociaux basés sur le texte.

Mais attention, cela peut créer une dépendance et votre objectif doit être clair.

Au début, rejoindre Clubhouse, c’est un peu comme aller à une fête où l’on ne connaît personne. Les nouveaux adhérents ont en fait un emoji de célébration  🎉   sur leur photo de profil dans les sept premiers jours par défaut. Vous remarquerez que la plateforme est intuitive et que les fonctionnalités sont volontairement simples.

Bien que le site soit réservé aux invitations, il est assez facile de trouver un membre existant de Clubhouse et de lui demander de vous envoyer une invitation. Une fois que vous y êtes, vous pouvez facilement trouver votre chemin. Tout le monde peut s’inscrire et toutes les opinions sont les bienvenues tant qu’elles respectent les directives de la communauté en termes de respect et de transparence.

Ce que vous devez maîtriser

Clubhouse est composé de fonctionnalités de base : Les clubs, les salles et les profils des personnes. Vous devez les maîtriser pour tirer le meilleur parti de la plateforme.

  • Clubs : vous pouvez suivre des clubs existants autour de vos centres d’intérêt (par exemple, arts, technologie, connaissances, bien-être, sports, etc.) ou créer votre propre club. En suivant les clubs, vous serez averti lorsqu’une salle s’ouvrira au sein de ce club. En tant qu’entreprise, vous pouvez créer un club avec le nom de votre société ou le thème de votre activité et ajouter une description du type d’informations que vous fournirez dans les espaces que vous organisez. Invitez ensuite votre réseau (collaborateurs, partenaires, blogueurs, etc.) à rejoindre le club.
  • Salles : vous pourrez rejoindre des salles qui peuvent être liées à ces clubs, ce qui permettra à l’organisateur de la salle d’atteindre tous les membres de ce club et d’augmenter le nombre potentiel de participants. Dans une salle, vous verrez différentes catégories de profils. Au sommet se trouvent les modérateurs/présentateurs – ce sont eux qui sont sur scène par défaut et qui mènent la conversation. Au milieu se trouvent les personnes qui sont suivies par les modérateurs/présentateurs. Et en bas, il y a tous les autres – le public si vous voulez. Ces dernières catégories peuvent lever la main pour monter sur scène (avec l’approbation des modérateurs) afin de prendre la parole et de partager leurs idées sur le sujet de la pièce.
  • Profils des personnes : lorsque vous êtes dans une salle, vous pouvez et devez consulter le profil des personnes qui parlent ou qui assistent à la réunion et suivre celles avec lesquelles vous partagez des intérêts et des valeurs. Si vous ne les suivez pas pendant que vous êtes dans la salle, vous risquez de ne plus les revoir et de perdre votre chance. Vous devriez non seulement les suivre, mais aussi activer les notifications lorsque ce contact prends la parole (grâce à la cloche sur le profil).

Par où commencer ?

Une fois que vous avez reçu une invitation, vous pouvez commencer à créer votre profil, à rechercher des personnes et des clubs, et à rejoindre des salles. Je suis tombé sur une salle où les gens accueillaient les nouveaux venus pour les aider à se familiariser avec Clubhouse, ce qui était très pratique. Même si je suis sûr que leur intention d’aider était sincère, ces personnes veulent aussi que vous les suiviez sur Clubhouse et, en vous aidant, elles vous encouragent à les suivre immédiatement. C’est l’une des façons de construire votre base de followers – en aidant les gens et en fournissant un service.

Cependant, la meilleure façon d’augmenter votre nombre de followers et votre voix est de créer des clubs et d’organiser des salons et d’être le modérateur (ou l’un des modérateurs) de vos propres conversations. De même, vous pouvez commencer à rejoindre les salles organisées par d’autres et lever la main pour prendre la parole.

Comment en tirer profit en tant que marque ?

Même si vous n’êtes pas prêt à parler dans les salles, vous pouvez certainement vous attendre à apprendre et à être inspiré. Vous pouvez rencontrer des experts dans les salles qui parlent de la manière d’aider les marques à générer des prospects ou à améliorer leur référencement. Ce qui m’a le plus frappé, c’est la qualité de certaines conversations et le professionnalisme de certains des intervenants/modérateurs. Cela s’explique par le fait qu’une grande majorité des événements bien établis sont animés par des intervenants professionnels (journalistes, professionnels du marketing, coachs, formateurs, etc.) Mais il y a bien sûr beaucoup d’intervenants non professionnels qui modèrent aussi, et vous pourriez devenir l’un d’entre eux.

N’oubliez pas que le Clubhouse est un lieu de conversations audio informelles. Si vous êtes un spécialiste du marketing ou un propriétaire d’entreprise, la tentation est grande d’utiliser la plate-forme pour promouvoir des produits ou des services. Cependant, votre public ne sera pas toujours réceptif à cela, car il recherche des conversations et une aide mutuelle.

La plateforme est l’occasion de faire de l’écoute sociale, de comprendre les tendances, d’être très pertinent et de s’engager avec le public. Grâce à votre voix et à votre expertise, vous pouvez établir la confiance et partager vos points de vue, ce qui contribuera à renforcer votre base de followers et la réputation de votre entreprise. L’important, c’est l’histoire elle-même : le message de la marque et le récit qui exprime clairement votre objectif.

Les best practices sur Clubhouse :

  • Utilisez un vrai nom (prénom, nom de famille) comme vous le feriez sur LinkedIn.
  • Rédigez une bio en utilisant BEAUCOUP d’emojis, en incluant les langues que vous parlez et des mots-clés (par exemple, tech, IA, transformation numérique, marketing, développement personnel, politique, philosophie, musique, diversité, etc.) afin que les gens puissent vous trouver plus facilement.
  • Lorsque vous êtes sur scène dans une salle, restez toujours en mode muet et dé-muet lorsque vous parlez, de la même manière que vous le feriez lors d’un appel Zoom ou Teams.
  • Lorsque vous parlez, soyez gentil et respectueux, authentique, et restez dans le sujet.
  • Dans une salle, pour montrer que vous approuvez ou appréciez quelque chose, vous pouvez activer et désactiver le son plusieurs fois de suite, comme si vous tapiez dans vos mains.
  • Vous pouvez quitter une « pièce » en silence et vous n’avez pas besoin de parler pour le faire.

Les opportunités avec Clubhouse :

  • Donnez une voix à votre marque.
  • Discutez de tout ce qui vous intéresse – technologie, science, sports, arts, etc. – et trouvez des personnes ayant des intérêts communs, à toute heure du jour et de la nuit.
  • Créez ou étendez votre réseau à des fins privées ou professionnelles.
  • Trouvez des opportunités commerciales et renforcez votre réputation.
  • Entrez en contact avec des personnes ou des influenceurs auxquels vous n’auriez jamais eu l’occasion de parler autrement.
  • Obtenez des informations de la part des leaders du secteur et des entreprises.

Les challenges avec Clubhouse :

  • Accès à vos données – non seulement les données disponibles dans votre profil mais aussi les données liées à votre profil (par exemple, les liens vers d’autres plateformes de médias sociaux que vous mettez dans votre bio) et les données audio des conversations de Clubhouse (sauf si elles sont mises en sourdine).
  • Connexions avec des personnes mal intentionnées – qui discutent de sujets illégaux (par exemple, le racisme, l’antisémitisme, le sexisme).
  • Spam – cela fonctionne comme sur toutes les autres plateformes ou boîtes aux lettres électroniques. Sachez simplement que vous pouvez tomber sur des spammeurs et des personnes qui essaient de vous vendre quelque chose (par exemple, des crypto-monnaies douteuses, etc.).

Statistiques et croissance

Clubhouse compte six millions d’utilisateurs enregistrés dans le monde et est également la cinquième application la plus téléchargée dans la catégorie « Réseau de médias sociaux » de l’App Store, juste derrière Facebook, Messenger, WhatsApp et Discord. Sa croissance internationale est rapide.

Clubhouse n’est pour l’instant disponible que sur iOS, mais l’application a annoncé qu’elle travaillait activement à une version Android. On peut donc s’attendre à ce que la plateforme se généralise au fur et à mesure de son développement, mais aura-t-elle un monopole ? LinkedIn, Spotify, Discord (que Microsoft envisage d’acheter), Facebook et Instagram commencent également à adopter et à développer l’audio social sur leurs plates-formes, et Twitter vient de lancer un style copié de partage audio, Spaces. Nous verrons probablement une forte adoption des canaux de médias sociaux basés sur l’audio au cours des prochains mois.

Si vous voulez savoir comment Clubhouse pourrait faire partie de votre radar marketing et commercial, lisez notre récent article sur le sujet « Clubhouse : le nouvel eldorado des réseaux sociaux ? ». Si vous souhaitez en savoir plus sur les services de marketing des médias sociaux de LEWIS, contactez-nous !

CONTACTEZ-NOUS

Un article de Yasmine Boucetta, International Client Services Director chez LEWIS Communications.

 

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous