logo lewis

Par

LEWIS France

Publié le

mars 22, 2017

Tags

Internet des Objets, IoT, marketing, objets connectés, sécurité

Les experts s’accordent pour annoncer une révolution et le développement de l’Internet des Objets. Quels sont les opportunités à saisir et les écueils à éviter ?


Alors que s’ouvre demain la première grand-messe des objets connectés en France,  les cabinets de conseil s’accordent tous pour annoncer une révolution en cours et un très fort potentiel économique de l’Internet des Objets (IoT), entre 4 et 11 milliards de dollars d’ici 2025 selon McKinsey & Company.

Même s’il est encore difficile d’obtenir un mapping précis des usages possibles de l’Internet des Objets, ces derniers vont progressivement se distiller dans le quotidien des consommateurs. Mais avant cela, cette adoption a commencé et continuera de se faire par les entreprises qui ont déjà mis en place un certain nombre d’applications, par exemple pour rendre les villes plus intelligente, l’agriculture plus rentable, la gestion de la santé plus efficace et les maisons plus autonomes (Rappelons-nous que la domotique, en son temps, nous en avait déjà fait la promesse).

Les écueils à éviter

Cette (r)évolution doit néanmoins éviter certains écueils et pas des moindres :

La sécurité doit être le premier pilier de toute réflexion à partir du moment où il y a échange de données. A ce titre, le piratage de compteurs électriques par des Hackers allemands en 2011 démontre la sensibilité du sujet.

Le second point concerne la standardisation des échanges. Pour mettre en place une communication entre différents objets, il est nécessaire que l’ensemble des parties prenantes se soit fédéré autour d’une même technologie. Aujourd’hui, ce n’est pas encore le cas. En effet, deux technologies s’opposent :

  • la première, Sigfox, proposée par la société française éponyme, a déjà marqué les esprits en proposant un réseau assez dense de connectivité.
  • la deuxième technologie, LoRa, portée par la LoRa Alliance, se singularise par une technologie open source. Portée par Bouygues et Orange en France, elle est en train de rattraper son retard.

Il ne faut pas non plus oublier les pouvoirs publics qui, sur le thème de l’IoT, n’ont pas encore légiféré. Il est à parier que, face à la levée de boucliers de certains usagers (cf. les compteurs intelligents), une réglementation fixant le cadre de l’exposition des personnes aux ondes émises par la communication des objets connectés sera mise en place. Le développement des nouvelles applications en dépend….

Les opportunités à saisir

L’émergence de l’IoT est aussi un gisement d’emploi à découvrir. En effet, l’interconnexion, les usages et la sécurité sont autant d’enjeux que de nouveaux professionnels vont devoir relever.

De plus, l’IoT n’est pas seulement une révolution dans le monde industriel et technologique, il l’est aussi pour le marketing. Selon une étude récente de l’Economist Intelligence Unit, l’Internet des Objets est au sommet des tendances marketing à suivre.

Gageons que la France saura tirer son épingle du jeu et que les Directeurs Marketing seront attentifs aux échanges et conclusions de cette première édition de l’IoT World…

Contactez-nous