portrait Hugues Bantigny

Par

Hugues Bantigny

Publié le

janvier 12, 2018

Tags

AR, contenu, GAFAM, IT, réalité augmentée, Tech

Google a son ARCore, Apple son ARKit, Facebook ses Spaces, Microsoft ses Hololens, et plus récemment Snapchat a lancé son Lens Studio : les géants américains de la Tech se livrent actuellement une guerre étrangement peu médiatisée. Qui sera le maître de la Réalité Augmentée ?


L’importance du contenu aujourd’hui

En coulisse, cette guerre se joue sur deux enjeux majeurs : la technologie et le contenu. L’aspect technologique a longtemps été considéré comme l’enjeu le plus important. Ces 10 dernières années, la démocratisation des smartphones a vu Apple, Samsung, Microsoft et BlackBerry se livrer une bataille technologique suffocante visant à conquérir le cœur des consommateurs à coup de processeurs toujours plus puissants, d’écrans toujours plus fins et de pixels toujours plus nombreux.

Mais la descente aux enfers de BlackBerry et les ratés de Microsoft ont vite fait comprendre à ces acteurs que, sans contenu attirant et constamment renouvelé, le plus beau smartphone du monde n’avait aucune chance de convaincre. Ce que les consommateurs recherchent par-dessus tout, c’est une expérience qui a pris la forme de millions d’applications et a conduit Apple et Google au sommet de la Tech mondiale avec l’App Store et le Play Store.

exemplo de realidade aumentada no Pokemon Go

Un format à réinventer

Maintenant, OUBLIEZ LE FORMAT RECTANGULAIRE, format dominant depuis des millénaires : tableaux, livres, téléviseurs, ordinateurs, smartphones… L’ère de la Réalité Augmentée va supprimer la délimitation d’une zone de lecture et permettre aux contenus de s’afficher partout, sous n’importe quelle forme. Et personne ne sait aujourd’hui de quelle manière l’Information nous sera présentée. Là est toute la problématique.

Pour les géants de la Tech, entre les formats et le contenu, plus question de reproduire les erreurs du passé. S’il faut expérimenter, expérimentons à plusieurs. S’il faut produire du contenu, produisons-le par milliers.

Ces entreprises l’ont bien compris, la réussite de leur projet de Réalité Augmentée respectif sera déterminée par la quantité et la qualité des applications qu’elles proposeront. C’est pourquoi elles misent avant tout, non pas sur le développement de la technologie la plus convaincante visuellement, mais sur la facilité d’usage de leur plateforme de développement.

Leur objectif est simple : avoir le plus de développeurs possibles travaillant sur leur plateforme pour :

1) faire les erreurs à leur place en expérimentant tous les formats possibles et imaginables,

2) et bénéficier du plus important nombre d’applications à disposition.

Pour preuve, toutes ont choisi de développer une plateforme ouverte à tous. Surtout, elles concentrent la majeure partie de leurs efforts à construire les plus importantes bibliothèques de contenu au monde afin de proposer des outils et objets AR clés en main pour faciliter le travail des développeurs d’applications.

La bataille d’aujourd’hui, c’est celle du contenu. Mais, demain, quel sera le nouveau front de la réalité augmentée ? Une piste : les applications smartphone sont aujourd’hui nombreuses à vivre de la publicité et ce modèle économique devrait lui aussi rapidement se transposer aux applications en Réalité Augmentée afin de proposer des nouveaux espaces d’expression aux annonceurs. C’est peut-être là que la prochaine bataille se jouera et permettra à l’un de ces géants de la Tech de se démarquer… ou à un nouvel acteur d’éclore.

Contactez-nous