Par

LEWIS France

Publié le

octobre 25, 2017

Tags

emailing, marketing

Depuis l'apparition d'Internet et des réseaux sociaux, la relation entre les marques et leurs consommateurs a subi d’importantes transformations. Les émotions et réactions des consommateurs sont devenues plus importantes d’un point de vue stratégique, d'où l'adaptation des outils. Voici comment l’emailing peut-il rendre la relation consommateur/client plus proche et humaine.


Les destinataires ne sont pas des robots

Auparavant, les marques étaient concentrées uniquement sur l’envoi d’informations  et elles ne s’attendaient à aucune réponse de la part des destinataires, simplement à une action ayant un effet sur leurs ventes. Tel était leur objectif : vendre, vendre et vendre.

À mesure que la technologie évolue, le consommateur aussi. Les marques réalisent que leurs destinataires ne sont pas des robots qui reçoivent l’information et suivent des ordres, mais qu’ils ont eux-même du pouvoir sur la marque quand ils font des commentaires et discutent sur elle, en particulier en utilisant les réseaux sociaux.

Après tout, ce que le consommateur veut aujourd’hui, c’est être considéré comme une “personne”. Les marques doivent délaisser le côté “froid” et unilatéral pour une communication plus humaine et chaleureuse, afin de se rapprocher de ses « cibles » et avoir des conversations réelles. Dans ce contexte, l’emailing devient l’outil par excellence, non seulement pour diffuser de l’information mais aussi pour établir un dialogue direct avec les consommateurs.

Pour faire un emailing efficace, il faut, de nos jours, chercher à toucher les émotions des personnes. L’être humain, par nature, aime faire des connexions et socialiser, et les marques doivent prétendre à cela. Comment s’y prendre ?

Voici cinq conseils : 

         

Se différentier par l’émotion

Avec l’emailing, outil de marketing digital par excellence, le but principal (au-delà des ventes), c’est la fidélisation des clients. Chaque personne reçoit, en moyenne, 43 mails par jour, dont 10 à caractère commercial ou publicitaire. Pour réussir sa campagne d’emailing et obtenir un taux d’ouverture élevé, il faut recourir à la différentiation et toucher les émotions des destinataires.

 

Cibler l’information et segmenter les abonnés

Le consommateur est toujours plus exigeant et connaisseur. Il y a quelques années, le destinataire d’un message ne pensait pas à répondre ou à faire un commentaire aux marques par email. C’était une relation plutôt commerciale, pas un dialogue.

Aujourd’hui, avec l’évolution de la technologie et son impact sur les comportements, il est impératif de pouvoir envoyer des informations qui vont réellement intéresser les destinataires. Une étude Lyris constate que 39% des marketeurs ayant segmenté leur audience, ont eu un meilleur taux d’ouverture de leur campagne.

Une solution d’emailing professionnelle, comme Sarbacane, permet de segmenter sa base de données pour réaliser des ciblages plus spécifiques. Avec cet outil, on peut séparer ses contacts en fonction de leurs goûts, comportements ou tout autre caractéristique, pour leur envoyer des information pertinentes et augmenter les taux d’ouverture et la visibilité d’un site.

 

Proposer un contenu pertinent

Après avoir fait une segmentation de sa base de données, la deuxième étape est de d’avoir une stratégie de marketing de contenu.

Auparavant, une marque envoyait un email unique à toute sa base de données. Tous les destinataires recevaient le même message dans leur boîte de réception… BORING! Mais, en plus, l’information était publicitaire et trop générale.

Cette stratégie a changé considérablement. Pour faire un emailing performant et réussi, il est important de penser au contenu du message. Les destinataires sont plus critiques, veulent en apprendre plus sur la marque et recevoir des informations intéressantes. Mais en plus, avec un contenu personnalisé, l’acceptation de la campagne n’en sera que meilleure. Les destinataires vont le valoriser.

Mon conseil : utilisez toujours le langage, les mots et les expressions de vos consommateurs. Ils apprécieront. Envoyez du contenu de valeur qui touche véritablement vos destinataires. Sachez remercier ou vous excuser lorsque c’est nécessaire : exprimez de la gratitude envers vos clients.

La promotion et la communication commerciale peuvent se faire via d’autres stratégies marketing mais le emailing permet de partager sa philosophie de marque, ses valeurs et son univers.

 

La personnalisation avant tout

L’humanisation des outils d’emailing est possible par la personnalisation du message. Pour le destinataire, il est important de recevoir des messages répondant à ses goûts, besoins et intérêts, pour qu’il n’ait pas l’impression d’être un objet commercial mais une personne à laquelle vous vous intéressez.

Cette personnalisation du message peut se faire en s’adressant à la personne par son prénom et  en lui envoyant du contenu qui lui correspond.  Les consommateurs souhaitent avoir des relations empathiques avec les marques. Profitez de cela pour établir une relation humaine qui évitera les désabonnements à votre base de données.

 

Se montrer disponible et à l’écoute 

Un autre élément d’humanisation des outils d’emailing : la disponibilité. Avec l’apparition des réseaux sociaux comme Whatsapp, Facebook ou Instagram, les personnes veulent avoir tout instantanément : information, réponses, produits, films… TOUT.

L’emailing n’est pas une exception. Le destinataire d’une campagne ou d’une newsletter veut avoir l’option de poser des questions ou de faire un commentaire, à n’importe quelle heure. C’est l’avantage des stratégies digitales.

De plus, il est important d’écouter ces retours de consommateurs. Mieux vaut envoyer sa campagne ou newsletter depuis un mail réel et éviter le noreply@…

C’est un plus pour établir un dialogue proche et chaleureux.

 

En conclusion, l’humanisation des stratégies de marketing, surtout de l’emailing, est aujourd’hui plus une nécessité qu’une option pour les marques.

Il faut prendre en compte le fait que le consommateur actuel n’accepte plus la communication unilatérale. Il veut être écouté et privilégie les discussions et le contact direct. Il veut participer et connaître une marque aussi bien qu’il connaît ses amis et relations proches. A vous de vous y mettre dès maintenant ! 

Contactez-nous