Par

Mathilde Loubéry, Fondatrice du bureau de style inclusif "im-perfection"

Publié le

novembre 26, 2019

Tags

colorométrie, Communication, conseil, digital, marketing, RP

Experte en mode inclusive, Mathilde Loubéry a créé le bureau de style inclusif "im-perfection" dans un but précis : reconnecter les marques de prêt-à-porter, de lingerie et d'accessoires à la réalité du corps des femmes et les sensibiliser au rapport à soi. Depuis son étude sur le règne de la taille 36 en 2016, Mathilde décèle en effet l'urgence d'une consommation - donc d'une conception – d’une mode plus respectueuse des corps. En réponse à ce constat, et grâce à sa méthode de matching unique, im-perfection permet aux marques de proposer une expérience shopping personnalisée et différenciante à ses clientes. Mathilde vous livre aujourd’hui son analyse sur l’impact des vêtements sur l’estime de soi.


1_ vecteur de confiance

S’empouvoirer, c’est prendre le pouvoir sur soi-même, par soi-même. C’est refuser les normes et les étiquettes. C’est cultiver la bienveillance envers soi-même. Bref, c’est se libérer du regard d’autrui en connaissant sa propre valeur.
Et puisque nous vivons dans une société habillée, les vêtements jouent un grand rôle dans la vision de nous-même : s’ils sont bien choisis, ils deviennent de réels vecteurs de confiance et outils d’expression de soi.

La méthode ? Changer de philosophie vis-à-vis de sa garde-robe, en outrepassant la tendance et en adoptant un style respectueux de qui l’on est.

 

Step 1 : La vie en rose

Vous l’avez certainement remarqué : certaines couleurs vous flattent plus que d’autres… Sachez qu’il y a une logique à tout cela : votre corps reflète entre autres une lumière dorée ou argentée.

Porter des couleurs trop éloignées de votre propre lumière peut donc vous donner l’air fatigué, mauvaise mine, ou encore vous vieillir. Au contraire, porter des couleurs qui reprennent votre lumière unifie votre teint et surtout, vous donne la sensation d’être unifié.e.

Grâce à la méthode du « draping », découvrez instantanément les caractéristiques de couleurs – parmi la température, la clarté et la saturation – qui agissent sur votre bien – être, sur votre humeur et vous mettent en valeur.
Connaître votre profil colorimétrique, c’est ainsi avoir la liberté de vous jouer des (dress)codes imposés en préférant une pièce dans laquelle votre singularité rayonne plutôt qu’un conventionnel blazer noir dans lequel vous pensez paraître crédible lors d’une réunion importante, par exemple.

 

Step 2 : Make your body great again

Parce que les vêtements sont initialement construits sur des mensurations peu réalistes, prendre conscience de n’avoir qu’une infime chance d’être mis.e en valeur dans les coupes à la mode est par ailleurs un constat salvateur, qui entraîne l’achat de pièces qui vous méritent.

Si l’estime de soi naît de la connaissance de soi, avoir conscience de votre morphologie constitue indéniablement un avantage lors du choix de vos vêtements. Mais deux personnes à la même morphologie ne vivent pas nécessairement leur corps de la même manière et ne considèreront donc pas être mises en valeur de la même façon.

L’important, c’est alors d’avoir conscience de vos atouts, car les vêtements ont un pouvoir : celui d’adoucir votre regard sur vous-même en attirant le regard les parties de vous que vous affectionnez.

 

Step 3 : Less is more

Enfin, un dressing allégé constitue la dernière étape vers une garde-robe empouvoirante et bienveillante.
En effet, tous les achats impulsifs – et autres pièces impossibles à assortir – sont une source de stress quotidienne : ils vous emmêlent l’esprit chaque matin. Désencombrer vos placards rime alors donc avec gain de temps et sérénité. Parisiennes, parisiens : l’Arrangeuse peut vous prêter main forte.

 

Conclusion :

La règle d’or pour faire des vêtements des vecteurs de confiance en vous – et ainsi élever vos prochaines séances shopping – est donc de craquer uniquement sur des pièces qui flattent autant votre teint que les parties de votre corps que vous aimez. Par ailleurs, chassez la monotonie en optant pour celles avec lesquelles créer trois tenues différentes dans votre garde-robe actuelle est un jeu d’enfant. Inévitablement, la consommation de vêtements qui vous mettent en joie vous permettra durablement de vous sentir bien dans votre corps.

 

Un article de Mathilde Loubéry, Fondatrice du bureau de style inclusif im-perfection. 

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous