Skip to main content
LEWIS

Par

Laura Amorosi

Publié le

July 1, 2024

Tags

Morte-saison, silly season

Le soleil se couche plus tard le soir, les barbecues sont de sortie et nombreux sont ceux qui recherchent la tranquillité à l'étranger : l'été est enfin là ! Pendant que tout le monde profite de ce temps personnel, le flux d'actualité diminue. C'est pourquoi la période estivale est également connue sous le nom de « morte-saison », une période où le paysage médiatique tourne plus lentement. Mais cela ne signifie pas qu'en tant qu'entreprise, vous devez rester inactif. Au contraire, vous pouvez dès à présent positionner fermement votre marque en Belgique. Dans ce blog, Laura partagent des conseils intelligents pour augmenter votre visibilité, même pendant cette période de calme.


La morte-saison, qu’est-ce que c’est ?

L’expression « morte-saison », également connue sous l’appellation « silly season » en anglais, désigne une période (estivale) où les nouvelles et les échanges sont peu nombreux. Cela signifie que les différentes professions ont moins de travail ou produisent moins. Ainsi, ce terme est également largement utilisé en relation avec l’absence de nouveautés dans l’actualité. 

Augmentez votre visibilité sur le marché

Grâce à nos services de relations publiques, nous vous mettons sous les feux de la rampe, nous racontons votre histoire dans les médias et nous renforçons votre positionnement sur le marché

Quel impact la morte-saison a-t-elle sur les médias ?

Chaque année, la morte-saison a un impact important sur les médias. Pendant cette période creuse, de nombreux journalistes partent en vacances et les rédactions tournent au ralenti. La couverture de l’actualité s’en retrouve réduite, les nouveaux programmes télévisés sont moins nombreux et certains magazines sont même en pause, n’ayant aucune parution papier durant l’été. Les médias disposent également de moins de ressources pour couvrir les grandes actualités, pour mener des enquêtes et pour participer à des voyages de presse. En outre, les experts, tels que les hommes politiques ou les scientifiques, sont souvent en vacances, de sorte qu’il y a peu de possibilités d’interviews pour les journalistes qui, par conséquent, traitent les mêmes sujets à plusieurs reprises. Ils mettent à jour d’anciens articles ou utilisent des informations qu’ils jugeaient auparavant moins intéressantes pour remplir leurs publications.

Komkommertijd

Le soleil se couche plus tard le soir, les barbecues sont de sortie et nombreux sont ceux qui recherchent la tranquillité à l’étranger : l’été est enfin là ! Pendant que tout le monde profite de ce temps personnel, le flux d’actualité diminue. C’est pourquoi la période estivale est également connue sous le nom de « morte-saison », une période où le paysage médiatique tourne plus lentement. Mais cela ne signifie pas qu’en tant qu’entreprise, vous devez rester inactif. Au contraire, vous pouvez dès à présent positionner fermement votre marque en Belgique. Dans ce blog, nos experts partagent des conseils intelligents pour augmenter votre visibilité, même pendant cette période de calme. 

La morte-saison, qu’est-ce que c’est ?

L’expression « morte-saison », également connue sous l’appellation « silly season » en anglais, désigne une période (estivale) où les nouvelles et les échanges sont peu nombreux. Cela signifie que les différentes professions ont moins de travail ou produisent moins. Ainsi, ce terme est également largement utilisé en relation avec l’absence de nouveautés dans l’actualité.  

Quel impact la morte-saison a-t-elle sur les médias ?

Chaque année, la morte-saison a un impact important sur les médias. Pendant cette période creuse, de nombreux journalistes partent en vacances et les rédactions tournent au ralenti. La couverture de l’actualité s’en retrouve réduite, les nouveaux programmes télévisés sont moins nombreux et certains magazines sont même en pause, n’ayant aucune parution papier durant l’été. Les médias disposent également de moins de ressources pour couvrir les grandes actualités, pour mener des enquêtes et pour participer à des voyages de presse. En outre, les experts, tels que les hommes politiques ou les scientifiques, sont souvent en vacances, de sorte qu’il y a peu de possibilités d’interviews pour les journalistes qui, par conséquent, traitent les mêmes sujets à plusieurs reprises. Ils mettent à jour d’anciens articles ou utilisent des informations qu’ils jugeaient auparavant moins intéressantes pour remplir leurs publications.

Trois conseils pour capitaliser sur la morte-saison

1. Le digital avant tout

De nombreux magazines ne publient pas de nouvelles éditions papier pendant l’été et de nombreux programmes télévisés ne sont actifs que sur les réseaux sociaux. Il est donc essentiel que vous adoptiez une approche numérique pour votre stratégie de communication. Adaptez votre style d’écriture lorsque vous rédigez des communiqués de presse et approchez les journalistes avec des informations adaptées aux plateformes numériques. Pendant la morte-saison, contactez également les bons journalistes, à savoir ceux de l’équipe web. Enfin, le timing est essentiel : les équipes web travaillent souvent dans des délais plus courts que les journalistes qui travaillent pour des magazines ou des journaux imprimés. Alors soyez rapides et concis dans vos communications.

2. Pensez différemment

Quelques jours avant les vacances d’été, les marques et les entreprises bombardent souvent les médias de communiqués de presse, de pitchs et d’autres informations, car elles savent que de nombreux journalistes partent bientôt en vacances. La conséquence ? Votre message se perd dans la masse et les chances qu’un journaliste prenne connaissance de votre information sont réduites. C’est pourquoi il est judicieux d’adopter une stratégie différente. Ne partagez pas d’informations plus légères ou peu liées à l’actualité avant les vacances d’été, mais faites-le plutôt pendant la période estivale. En effet, les journalistes sont plus susceptibles de les reprendre à ce moment-là. 

Des sujets qui semblent moins pertinents en dehors des mois d’été peuvent soudain devenir intéressants. C’est l’occasion idéale d’occuper une place de choix dans les médias. Comme le dit le célèbre dicton, « même un chien perdu peut faire la une des journaux pendant l’été ».

3. Pensez au futur

Pendant la période estivale, les médias commencent souvent à planifier leurs numéros d’automne et d’hiver, ainsi que le lancement de nouveaux programmes télévisés. Il est donc judicieux d’agir dès maintenant, pendant la morte-saison. Prenez le temps d’établir un contact direct avec les journalistes, par exemple lors d’un Coffee Date informel, afin de renforcer vos relations. Demandez-leur sur quels sujets ils travaillent et réfléchissez à la manière dont vous pouvez apporter une contribution précieuse et faire passer votre message qu’ils utiliseront plus tard durant l’été. En bref, semez maintenant vos graines pour en récolter les fruits au bon moment.  

Vous cherchez une aide professionnelle pour la morte-saison ?

La morte-saison offre de nombreuses occasions de mettre votre marque en avant. Avec les bonnes stratégies, vous pouvez tirer le meilleur parti de cette période. Vous cherchez des experts qui peuvent vous aider dans cette tâche ? L’agence de relations publiques et de marketing TEAM LEWIS est là pour vous aider ! Nous savons exactement comment aborder la morte-saison et disposons d’un vaste réseau de journalistes pour faire en sorte que votre entreprise se distingue. Vous voulez en savoir plus ? Contactez nos experts en relations publiques à l’adresse [email protected] ou appelez le +32 3 304 36 30

Contactez-nous