Skip to main content
LEWIS

Par

TEAM LEWIS

Publié le

June 21, 2023

Tags

communication, PR, stagiaires

Au début de 2023, TEAM LEWIS Bruxelles et Anvers ont accueilli deux stagiaires en relations publiques. L'occasion pour elles de se familiariser avec le monde des agences de communication et de mieux comprendre ce que cela implique au niveau des relations avec la presse et les clients. Vous vous demandez à quoi ressemble un stage chez TEAM LEWIS ? Alors consultez les interviews avec Maaike et Alicia menées par leurs collègues.


Pourquoi avez-vous choisi une agence pour réaliser votre stage ?

Maaike : J’ai choisi une agence parce que j’aimais beaucoup l’attrait de la diversité des tâches pour toutes sortes de clients actifs dans des secteurs différents. Une agence semblait également être l’endroit idéal pour se constituer un petit réseau. J’apprécie la possibilité d’en apprendre davantage sur le monde du travail et les différents secteurs, car cela me permet alors de découvrir ce qui me passionne le plus.

La puissance du Marketing de Contenu

Nos mots comptent. Des blogs accrocheurs aux posts percutants sur les réseaux sociaux, ils font toute la différence pour capter l’attention de votre public.


Alicia : Je suis tout à fait d’accord avec Maaike sur ce point. Une agence est l’endroit idéal pour apprendre beaucoup en peu de temps. On y apprend des enseignements précieux, non seulement sur le travail en lui-même, mais aussi sur soi-même et sur des secteurs très différents.

Quelles sont les tâches que vous avez le plus appréciées ?

Maaike : J’adore écrire, alors chaque communiqué de presse, “pitchmail” ou alerte média que j’ai eu l’occasion de rédiger pendant mon stage m’a procuré beaucoup de satisfaction ! C’est d’autant plus amusant lorsque vous voyez votre texte repris tel quel sur un site d’information, bien sûr.

Alicia : J’ai beaucoup aimé faire des recherches de fond sur les tendances actuelles et élaborer des messages pour atteindre la presse. J’ai adoré trouver le meilleure angle pour raconter une histoire et pour capter l’attention du public.

Qu’est-ce que vous n’oublierez jamais de votre stage ? Et quel a été votre plus grand moment de joie ?

Alicia : Ce que je n’oublierai jamais de ce stage, c’est l’accueil que m’a réservé l’équipe. Dès les premiers jours, j’ai senti que j’en étais un membre à part entière.  Je n’étais pas qu’une “simple stagiaire”. On m’a confié des responsabilités et des tâches importantes parce qu’on me faisait confiance, ce qui m’a permis d’évoluer et d’apprendre plus facilement.

Le moment le plus satisfaisant que j’ai vécu pendant mon stage a été lorsque j’ai réussi à obtenir une séquence sur RTL pour un client du secteur des ressources humaines. L’information a été diffusée pendant les journaux télévisés de 13 heures et de 19 heures, puis reprise par tous les grands médias francophones. J’en ai eu plein les yeux.

Maaike : Je suis tout à fait d’accord avec Alicia. Outre toutes les compétences que j’ai acquises, je n’oublierai jamais les bonnes vibes qui règnent au sein de l’équipe. Tout le monde m’a accueillie chaleureusement dès le premier jour. Je ne me suis jamais sentie inutile au sein de TEAM LEWIS et c’est quelque chose que j’emporterai avec moi.

Mon moment de joie a été lorsque j’ai vu que Metro avait presque copié-collé l’intégralité de mon communiqué de presse relatif à la fête des mères sur leur site. Ils n’ont pratiquement rien changé à mon texte, ce qui était une satisfaction personnelle et m’a fait très plaisir.

Quelle leçon, information ou expérience précieuse sur ce que vous appréciez dans un lieu de travail retirez-vous de cette expérience ?

Alicia : Ne pas avoir peur de poser des questions et d’écouter mon instinct. Si je sens que quelque chose ne va pas ou manque dans une communication, je n’hésite pas à creuser ce sentiment et à trouver comment résoudre ce problème. Car en effet, si je le sens, le destinataire le sentira certainement aussi. Cela m’a aidé à devenir plus audacieuse et plus sûre de moi. Je pense que j’ai également développé ma capacité à travailler en équipe et à mieux communiquer avec les autres. Il vaut toujours mieux sur-communiquer que sous-communiquer (merci Lynn et Ari sensei).

Maaike : J’ai appris le principe de “work hard, play hard”. Pendant mon stage, une collègue m’a fait remarquer que je ne devais pas oublier d’apprécier le  moment en même temps que je travaillais dur. C’est un état d’esprit que je garderai certainement à l’avenir. J’ai également beaucoup appris sur la gestion du temps. Il faut suivre de près son emploi du temps quotidien et décider soi-même quelles sont les tâches prioritaires.

Quels conseils donneriez-vous aux étudiants qui souhaitent également effectuer un stage dans une agence ?

Maaike :  Tout d’abord, il est très important d’indiquer à temps quand on a trop de travail sur les bras. Les choses ont tendance à bouger rapidement dans une agence et les gens peuvent souvent vous demander toutes sortes de tâches, mais c’est à vous de dire stop à temps. Je leur recommanderais également de prendre des cours de français pendant leurs études, s’ils en ont la possibilité. J’ai constaté qu’une bonne maîtrise de la langue française est un atout majeur. Enfin, je leur conseillerais de poser beaucoup de questions. Après tout, vous êtes là pour apprendre. N’hésitez donc pas à poser des questions. En fait, la plupart des gens aiment voir que vous n’avez pas peur de poser des questions ou de prendre des initiatives.

Alicia : Mon plus grand conseil serait de ne pas hésiter à prendre des initiatives. Même si les journées sont parfois très chaotiques, il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et à proposer des idées. La proactivité est toujours un bon moyen d’avancer et de recevoir différents retours. N’hésitez pas non plus à poser des questions. Il est normal que vous ne sachiez pas tout dès le premier jour. J’ai eu la chance d’être entourée de personnes formidables qui étaient toujours heureuses de me donner des conseils et feedback.

Comment aimeriez-vous que l’on se souvienne de vous en tant que stagiaire ?

Maaike : Je pense que l’on se souviendra de moi comme d’une travailleuse discrète. Je n’étais pas la personne la plus bruyante de l’équipe, mais je faisais de mon mieux pour obtenir les meilleurs résultats possibles et aider tout le monde là où c’était nécessaire.

Alicia : Bonne question, j’espère qu’on se souviendra de moi comme de quelqu’un qui fait de bons fondants au chocolat. Plus sérieusement, j’espère que l’on se souviendra de moi comme de quelqu’un qui fait de son mieux pour aider l’équipe et qui veut toujours aller plus loin, parce que cela a toujours été mon objectif principal.

 

Contactez-nous