Skip to main content
TEAM LEWIS LEWIS

Par

Pauline Musereau, Digital Marketing Manager

Publié le

juin 14, 2022

Tags

digital, linkedin

Comprendre l’algorithme LinkedIn et adopter les bonnes pratiques

Google / LinkedIn, même combat ?

Si vous voulez devenir influent·e sur LinkedIn, quelques explications sur le fonctionnement de l’algorithme du réseau pourraient vous être très utiles.

En fait, Linkedin fonctionne un peu comme Google ! En tout cas en ce qui concerne le quality score qui sera attribué à votre contenu.
Je m’explique : si vous publiez du contenu et si ce contenu est considéré comme un contenu à valeur ajoutée, selon les directives de LinkedIn, la plateforme vous attribuera un « score d’influence » plus élevé.

Good to know : sachez que votre post connaitra le succès (ou l’échec) dans la première heure après sa publication. Ensuite, dans l’heure qui suit, LinkedIn décide de pousser votre message vers un public plus large ou de le laisser disparaitre.

Comprendre l’algorithme LinkedIn

Linkedin n’affichera jamais votre message à l’ensemble de votre public immédiatement (comme tout réseau social).

Mais comment cela fonctionne-t-il réellement ?

Même si LinkedIn reste assez secret sur le fonctionnement de son algorithme, on a quand même quelques petits tips LinkedIn à vous transmettre.
Voici le fonctionnement de l’algorithme LinkedIn:

  1.  Vous publiez votre post,
  2.  L’algorithme LinkedIn analyse le post,
  3.  L’algorithme LinkedIn le note (pas de lien externe, facile à lire, pas de @spams, les bons mots-clés, pas trop de #),
  4.  Si la note est mauvaise, son existence s’arrête là, si la note est bonne, le post est testé auprès d’un échantillon d’utilisateurs, pendant 1h (mesure du taux d’engagement et du temps moyen passé sur le post),
  5.  Si la performance est mauvaise, son existence s’arrête là, et sinon, c’est le buzz, mais là aussi le temps est compté.

Good to know : votre « quality score Linkedin » est défini par l’ensemble de vos publications. C’est pourquoi certains conseillent de supprimer un post qui ne fonctionne pas, afin d’éviter d’impacter votre score.

Quand je parle de l’algorithme LinkedIn, j’ai l’habitude de partager ce slisehow, trouvé un jour sur le compte LinkedIn de @Ludovic Salenne. J’ai d’abord cliqué car j’y ai vu Matthew McConaughey, puis finalement, c’est le contenu qui m’a interpellée.

Top 10 des bonnes pratiques LinkedIn

  1. Connaitre son public :
  • Parlez de sujets qui l’intéressent.
  • Adoptez un ton qui est le vôtre : sonnez juste !
  • Apprenez à connaitre les habitudes de ceux qui vous suivent, jusqu’à leurs heures de connexion.
  • Choisissez d’utiliser des émojis ou non.
  1. Être régulier 
  • Pour LinkedIn. Vous pouvez publier 1 fois par semaine, 1 fois par jour mais tenez-vous à un rythme (sans pour autant négliger la qualité du contenu, bien évidemment).
  • Pour votre communauté. Créer des RDV avec ceux qui la composent. Au fur et à mesure, ils viendront directement chercher le contenu sur votre profil.
  1. Faire grandir sa communauté 
  • Favorisez les connexions, ne soyez pas snobs, mais choisissez des profils pertinents, qui sont en adéquation avec votre domaine de compétences.
  1. Miser sur le storytelling 
  • Même dans le monde professionnel, on a tous besoin de rêver (ou au moins de se laisser embarquer par de belles histoires). Rendez vos contenus professionnels plus personnels. Soignez la proximité avec votre public.
  • Donnez des chiffres, des exemples, partagez des anecdotes, soyez concret.
  1. Être soi-même 
  • Soyez authentique. Vous êtes derrière un écran, mais faites comme si vous étiez IRL. Faites ressortir votre personnalité à travers vos posts, partagez vos expériences. N’hésitez pas à ajouter une petite dose d’émotion (n’en abusez pas non plus, on n’est pas dans un teen movie américain). Utilisez des émojis pour rendre le post attractif.
  1. Quelques sujets qui fonctionnent bien 
  • Win / célébration / succès : de nouveaux clients, une levée de fonds etc.
  • Expertise : on vous fait confiance parce que vous savez faire. Vous êtes spécialiste dans votre domaine. Mais restez factuel et sachez vulgariser. Sinon, le scroll risque d’être un peu rapide.
  • Histoires perso : restez pro mais racontez comment monter votre entreprise vous a fait grandir, par exemple.

Vous vous rendrez vite compte que ces sujets intéresseront beaucoup plus votre audience que des sujets trop techniques…

  1. Être catchy, dès le départ 
  • Ce sont les 2 premières phrases qui ont le plus d’impact et qui donneront envie à votre audience de poursuivre la lecture.
  • Soyez lisibles : on favorise des phrases courtes, des tournures pas trop alambiquées, on aère le texte, on ajoute des émojis et on n’hésite pas à passer à la ligne.
  1. Utiliser les bons formats 
  • Le texte : il aura toujours plus d’impact que les vidéos, les articles ou les liens externes.
    À noter : éviter de partager des liens qui génèrent des visuels. Le clic qui fait quitter LinkedIn ne favorisera pas votre post.
  • Le contenu visuel : testez les différents formats proposés par LinkedIn : photos, slideshow, vidéos, visuel etc. Plus le contenu sera attractif (photos), plus vous aurez d’engagements (clics) sur vos publications
  • Le Clic To Action : si vous souhaitez inviter votre audience à lire un article, publiez le lien en commentaire de votre post. Une manière d’inviter à lire toute votre publication, avant de dérouler les commentaires, de cliquer, et de quitter LinkedIn.
  • Les hashtags : n’en abusez pas. Choisissez-en trois pertinents et mettez-les en fin de texte.
  1. Favoriser l’interaction 
  • Posez des questions, créez le débat
  • Mentionner des personnes ou des pages dans vos textes.
  1. Tester : il ne vous reste plus qu’à voir ce qui fonctionne le mieux sur votre communauté !

Top 8 des mauvaises pratiques LinkedIn

  1. Ne pas faire d’auto-promo : vous n’êtes pas un homme ou une femme sandwich.
  2. Ne pas modifier le texte, sinon le score est automatiquement recalculé. Il vaut mieux laisser une petite coquille ou republier un nouveau post.
  3. Ne pas spammer : pas plus d’un post par jour.
  4. Ne pas utiliser de lien externe : faites rester votre communauté sur LinkedIn.
  5. Ne pas se positionner sur tous les sujets : vous ne pouvez pas être expert dans tous les domaines.
  6. Ne pas être trop technique : vous risquez d’ennuyer votre audience.
  7. Ne pas repartager du contenu depuis un autre compte LinkedIn : l’algorithme LinkedIn ne favorise pas ce type de publication. Si vous souhaitez vraiment repartager un post, citez l’auteur, faites un screenshot, mais ne cliquez pas sur le bouton « share ».
  8. Ne pas faire du duplicate content : ne vous appropriez pas le contenu d’autres.

Sachez que tous ces conseils sont (pour la plupart) valables pour vos pages LinkedIn perso et pour vos pages d’entreprise.

Quelques exemples inspirants :

 

Maintenant, vous devriez être armé pour devenir un•e infleunceur•se sur LinkedIn !

 Chez TEAM LEWIS, nous gérons des pages Linkedin et des profils persos de certaines de nos clients. Confiez-nous votre communication sur LinkedIn et devenez influent sur le 1er réseau professionnel.

CONTACTEZ-NOUS

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous