Directrice France de Lewis

Par

Marie-Laure Laville

Publié le

avril 16, 2019

Tags

Communication, Influence, journalisme, média, réseaux sociaux, RP

Pour rédiger un article de presse il faut appliquer des règles de présentation particulières afin d’atteindre les objectifs d’un article : informer et intéresser son public.


les articles de presse

« L’écriture doit être une invention permanente par déclinaison mutation, coup de pocker ». Hubert Haddad

Il existe de nombreux types d’articles, parmi lesquels le journaliste va adapter la forme à son sujet et aux directives de la rédaction. Cependant il est indispensable de suivre quelques règles journalistiques pour la rédaction d’un bon article.

 

Pour rappel quels sont les règles d’écriture ?

Il est important de rédiger des phrases courtes qui ne contiennent qu’une information. L’article a pour vocation de capter l’attention du lecteur en lui donnant envie de poursuivre sa lecture, elle devra donc le surprendre en misant par exemple sur la nouveauté, l’insolite ou l’opposition.

Il est fortement recommandé d’établir un lien une complicité avec sa cible pour créer l’intérêt du lecteur. Le vocabulaire utilisé, les références/sources et les exemples utilisées doivent être instantanément compris par le lecteur.

 

 

L’article s’organise autour d’un plan précis et selon des règles d’écriture journalistiques

Quelques astuces :
  • Le titre de l’article peut être surprenant, informatif, drôle pour accrocher le public cible
  • Le chapeau d’introduction « coiffe » un article et résume les principales informations de l’article mais il doit aussi donner envie d’en savoir plus.
  • L’intertitre est un petit titre placé au milieu de l’article et permet de relancer l’attention du lecteur.
  • Un visuel peut illustrer l’article. La photo est l’un des arguments clés du contenu et de la présentation rédactionnels. Elle vise à accrocher le regard du lecteur, à retenir son attention, à donner plus de force à une information… 80% de l’information retenue est visuelle.
  • L’article doit quant à lui répondre à cinq questions : quoi, qui, où, quand, pourquoi ? Parfois on en rajoute une : “Comment ?”.
  • La signature montre que l’auteur/journaliste est responsable de son article
  • Il est capital de bien intégrer les sources : origine de l’information (personne ressource, document).

 

Les différentes formes d’articles
  • La brève : une petite information de quelques lignes, qui présente brièvement une actualité et dont les premiers mots sont habituellement rédigés en gras ou en italique pour mettre en évidence le sujet abordé. Une brève est rarement seule, elle est présentée dans une colonne de brèves. Lorsqu’elle a un titre, on l’appelle « filet ». Dans un cadre, elle devient « encadré ».
  • Le reportage : un récit plus long qui raconte un événement que le journaliste a vécu, ou qui décrit une situation sur laquelle il a lui-même enquêté.
  • L’enquête : c’est un article ou une série d’articles qui cherchent à donner un maximum d’informations sur un sujet.
  • Le portrait : c’est un article qui fait découvrir une personnalité, un dirigeant d’entreprise.
  • L’interview : le journaliste a interrogé oralement un expert du secteur sélectionné et retranscrit ses réponses.
  • Le point de vue : il s’agit du point de vue d’un expert qui n’appartient pas à l’équipe de rédaction du journal. Il apporte une vision personnelle, piquante ou humoristique, d’un fait d’actualité. Son article comporte 1 000/1 500 signes.
Les articles qui commentent l’actualité et dans lesquels le journaliste s’engage
  • Le compte-rendu : c’est un article qui résume les réunions ou les manifestations, les événements.
  • L’éditorial : c’est un commentaire sur l’actualité de la Une du journal.
  • La chronique : c’est une rubrique que l’on retrouve régulièrement et qui est faite par un même journaliste de la rédaction.
  • La critique : c’est un jugement personnel d’un journaliste sur un livre, une émission, un spectacle.
  • Le billet : c’est une vision polémique d’un journaliste sur un fait d’actualité.

L’ensemble des formats cités peuvent définir des critères de mesure pour une campagne RP/d’influence sur la reprise des messages. L’évaluation consiste à étudier l’influence des messages émis et définis au préalable dans le cadre de la stratégie de communication. La mesure se concentre sur l’audience des retombées média générée par le travail RP.

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous