logo lewis

Par

LEWIS France

Publié le

mars 23, 2018

Tags

journalistes, média, RP

70% de l’activité d’un consultant presse consiste à prendre son téléphone (l’email et les réseaux sociaux arrivent en complément) pour communiquer aux journalistes une information, leur proposer un point de vue, les résultats d'une étude, une expertise, le portrait d'un dirigeant ou d'une personnalité, leur présenter un nouveau produit ou service...  


70% de l’activité d’un consultant presse consiste à prendre son téléphone (l’email et les réseaux sociaux arrivent en complément) pour communiquer aux journalistes une information, leur proposer un point de vue, les résultats d’une étude, une expertise, le portrait d’un dirigeant ou d’une personnalité, leur présenter un nouveau produit ou service…

Objectif : ne faire perdre de temps à personne

Avant de se lancer dans la prise de contact avec un média, il s’agit de bien se préparer pour faire mouche. Pour cela, pas de secret : il faut lire les articles du ou de la journaliste, bien connaître ses sujets de prédilection et la ligne éditoriale du media concerné.

Voici 10 astuces de pro pour que vos relances presse soient efficaces :  

  1. Proposer un angle d’attaque : mettre en place un argumentaire, bien savoir à qui on s’adresse
  2. Si besoin, écrire votre argumentaire
  3. Se présenter de façon claire, brève et précise. Exposer les mots clés dans les premières phrases
  4. Se servir des réseaux sociaux en complément
  5. Choisir son moment :Eviter d’appeler trop tôt le matin ou trop tard l’après-midi

    Moment idéal : autour du déjeuner (11h-12h / 15h-16h)

  6. Ne pas hésiter pas à définir un top 20 des journalistes qu’on souhaite cibler. Vous gagnerez du temps et les résultats n’en seront que meilleurs
  7. Garder le sourire.  Cela s’entend lors de vos échanges avec les journalistes
  8. Une fois le journaliste accroché… lui proposer du concret : une interview de visu ou téléphonique, des visuels, des études chiffrées sont appréciées par le journaliste et crédibilisent l’accroche.
  9. Faire d’un refus une chance. Il faut comprendre le refus du journaliste pour rebondir sur un confrère ou proposer un autre sujet
  10. Le courant est bien passé ? Ecrivez un mail récapitulatif au journaliste dans les 10 minutes qui suivent.

Contactez-nous