Skip to main content
LEWIS

Par

LEWIS

Publié le

May 19, 2021

Tags

communication, PR, Team LEWIS

Comment garder des relations solides avec les médias en temps de crise - et après ? Ingrid van den Nieuwenhof de LEWIS nous donne quelques conseils essentiels.


Alors que nous ne parlons pratiquement plus que par Zoom et par Teams, maintenir les relations est devenu plus compliqué. Le contact vidéo ne remplace pas la rencontre en direct. Cela vaut non seulement pour les collègues et les clients, mais également pour les journalistes. L’absence d’événements de presse physiques réduit le contact humain et a un impact négatif sur le plaisir qu’ils ont à faire leur travail. Alors comment s’assurer que le contact avec les journalistes reste positif ?

En général, vous parlez régulièrement à vos collègues et clients, mais quand il s’agit de journalistes, le contact se fait plutôt par e-mail. Pourquoi ? Un coup de fil n’est-il pas plus efficace ? Avec tout ce qui se passe dans le monde, les médias ont également besoin de la contribution des organisations pour raconter de vraies histoires. Alors comment y participer en tant que consultant en relations publiques ? Voici quelques conseils utiles.

1. Donnez un coup de main

Assurez-vous de savoir ce que les journalistes recherchent en surveillant les actualités et en observant les sujets qu’ils abordent. Vous voyez une autre perspective possible à une histoire et vous connaissez un client susceptible de la compléter ? Appelez alors le journaliste ou envoyez-lui un e-mail en suggérant un scénario sur lequel vous pourriez peut-être l’aider.

Mettez ensuite le journaliste en contact avec la bonne personne, capable de donner plus de détails et de précision sur un sujet spécifique. Si les journalistes savent que vous pouvez les aider avec certains experts, ils sauront également où vous trouver à l’avenir.

2. Développez ce lien

La confiance est un ingrédient indispensable à toute relation réussie entre les relations publiques et un journaliste. Pour le journaliste, il peut s’agir du respect d’un embargo ; pour le professionnel RP, de la garantie d’une exclusivité totale.

Évidemment, construire une relation de confiance prend beaucoup de temps, mais avoir une réputation fiable présente de nombreux avantages. Présentez-vous comme un partenaire fiable qui, en temps voulu, pourra fournir des précisions ou des informations supplémentaires. Vous contribuerez ainsi à une relation à long terme. 

3. Faites un pas supplémentaire

Efforcez-vous de comprendre le travail et les défis des journalistes. Le monde de l’information est en perpétuel mouvement. Réfléchissez à l’avance à ce que vous pouvez leur offrir et à comment faciliter leur travail.

Ajoutez par exemple des images d’illustration à un pitch pour qu’ils n’aient plus à chercher eux-même. Ou donnez-leur d’emblée la biographie d’un porte-parole, avant qu’ils ne la demandent. Assurez-vous de connaître leurs points sensibles, suivez-les sur Twitter et demandez des exemples aux collègues. Un petit pas supplémentaire fait souvent toute la différence. 

4. E-mail ou téléphone ?

Beaucoup de journalistes reçoivent chaque jour d’innombrables demandes par e-mail. Si vous voulez discuter d’un sujet d’actualité, il est alors préférable de passer un petit coup de fil. Cela permet au journaliste de décider immédiatement si le sujet est suffisamment intéressant et vous pourrez à votre tour réagir plus vite pour organiser une interview.

Si un journaliste préfère ne pas être appelé, allez droit au but avec un e-mail clair et concis. Parmi nos résultats récents, après pitchs téléphoniques, figurent de jolies publications dans les médias nationaux pour Mobly et Beego.

Vous souhaitez savoir comment nous pouvons aider votre entreprise avec les relations publiques ? Alors consultez nos services ou contactez-nous !

Contactez-nous