logo lewis

Par

LEWIS France

Publié le

mai 4, 2016

Tags

agence, brainstorm, Communication, conseil, réunion

Comme le dit le proverbe, deux têtes valent mieux qu'une. Et logiquement, trois têtes valent encore mieux que deux, etc. Pour rester pertinent et inscrire l’actualité de ses clients dans les médias, rien ne vaut l'intelligence collective d’une équipe qui consacre du temps à développer des idées et points de vue créatifs. Cependant, organiser une réunion de brainstorm efficace peut se révéler plus compliqué que prévu.


réunion brainstorm messages

Voici quelques questions à se poser avant de caler une séance de brainstorm et pendant la session :

  • Comment tirer au mieux profit des interventions de chacun et ne pas faire perdre du temps à l’équipe ?
  • Comment sortir des sentiers battus et remplacer des idées obsolètes par des idées visionnaires qui stimulent la réflexion ?
  • Faut-il mieux élaborer un ordre du jour ou peut-on se contenter d’une session non organisée ?
  • Est-ce que les sujets abordés sont en accord avec les objectifs commerciaux et la communication interne du client ?
  • Est-ce que ces sujets auront un écho favorable dans les médias ?

S’il n’y a pas d’approche unique capable de garantir à 100% une réunion de brainstorm réussie, voici cinq tactiques pour aider le ou les organisateurs à faire émerger de bonnes idées :

 

1. Demandez aux membres de l’équipe de brainstorm de fournir un travail personnel avant ET après

La créativité prend de nombreuses formes mais elle est souvent boostée lorsque les idées individuelles et collectives sont mises en commun. Il revient à l’organisateur du brainstorming de définir le thème de la session et à chaque participant de commencer à élaborer quelques éléments de réponse à l’avance. Les participants présenteront leurs idées individuelles et le groupe pourra développer les sujets de manière collective. Après la séance, tous les participants doivent donner corps aux idées qu’ils auront trouvé les plus convaincantes et transformer ces concepts à moitié élaborés en idées abouties, concrètes et réalisables.

 

2. Rentrez directement dans le vif du sujet

Trop souvent, au cours d’un brainstorming, nous laissons notre esprit vagabonder et s’éloigner du vif du sujet avant même d’avoir considéré les faits ou d’avoir abordé le cœur du sujet. En dépit de l’énergie déployée et de la participation de chacun, le résultat final ne répond pas aux attentes. Faites dans la simplicité et exposez les faits de manière à identifier 1 ou 2 objectifs à accomplir au cours de votre brainstorming. Définissez vos attentes avec le reste de l’équipe, et ramenez toujours vos idées à ces objectifs.

 

3. Soyez compétitifs, de la bonne manière

Se montrer compétitif à une séance de brainstorm peut sembler contradictoire à première vue, mais l’idée est de favoriser un environnement qui conjugue des actions apparemment opposées. Dans cet environnement, les gens doivent ressentir un peu de pression pour faire des prouesses créatives tout en s’appuyant sur les idées des autres. Cette pression concurrentielle favorise la participation du groupe, tout en donnant à chacun le sentiment de contribuer aux objectifs communs énoncés au cours de la deuxième étape.

 

4. Faîtes d’une pierre deux coups

En plus de générer de nouvelles idées, les séances de brainstorm devraient être utilisées pour renforcer la culture d’entreprise et partager les connaissances entre services, de manière à la fois verticale et horizontale. L’équipe mandatée doit avoir recours à tout un panel de compétences pour amener chacun à mettre à disposition de l’ensemble des participants tout un arsenal d’atouts. Aussi, le fait que chacun, du vétéran aguerri au nouvel arrivant, contribue au brainstorming offre une perspective nouvelle sur un sujet. Les membres de l’équipe sont encouragés à sortir de leur rôle habituel et à considérer différents thèmes à travers les yeux de leurs collègues de travail. Cela fournit non seulement l’occasion de générer des idées, mais aussi de grandir ensemble en tant qu’équipe.

 

5. Une séance de brainstorm, ça s’organise

Il n’y a rien de pire que de participer à une séance de brainstorm incroyablement productive et efficace en apparence, au cours de laquelle de nombreuses bonnes idées sont discutées, mais dont rien ne ressort concrètement. Tout comme nous élaborons des ordres du jour et partageons un plan d’action avec nos clients, nous devons recourir aux mêmes pratiques en interne. Demandez à l’équipe de partager ses notes après la séance de brainstorming, puis rassemblez-les pour en faire un document évolutif unique. L’organisateur de la séance de brainstorming doit ensuite assigner à l’équipe les mesures à prendre et des délais fermes à respecter.

Vous voyez une autre bonne pratique à partager pour un brainstorm réussi ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Contactez-nous