Par

LEWIS France

Publié le

octobre 25, 2016

Tags

Europe, France, TV

Après une longue bataille, LCI, la chaîne d’info du groupe TF1 arrive en clair sur la TNT le 5 avril. En parallèle, le Groupe France Télévisions s’apprête à lancer sa propre chaîne d’info publique en septembre prochain. La France affiche très clairement son dynamisme dans le domaine de l’info TV en continu.


Avec la future France Info, elle sera le rare pays d’Europe à proposer quatre chaînes d’information gratuites aux côtés de BFM TV, i-Télé et LCI. Pourquoi cet engouement si particulier alors que l’audience TV recule d’année en année au profit d’Internet et des médias sociaux dans le monde entier, en France y compris ?

Quatre tentatives d’explication de ce boom média

Le pouvoir d’attraction de l’instantané. Les médias sociaux répondent à notre curiosité « à chaud » dans un monde où tout va toujours plus vite. Les chaînes d’information en continu aussi.

Le confort d’accès. Depuis Internet, plus besoin d’attendre la grand-messe du 20h ! Les Français se sont habitués à accéder aux infos quand ils le souhaitent et sur tous les écrans. Les chaînes d’info en continu leur offrent ce confort « à la demande ».

« L’effet attentats ». Les chaînes d’info voient leur courbe d’audience grimper lors d’événements tragiques et inattendus. Elles ont ainsi atteint des records d’audience à la suite des attentats de janvier et novembre 2015 à Paris, ainsi que plus récemment à Bruxelles.

Une anticipation des élections présidentielles de 2017 ? Le Journal La Croix y voit de possibles motivations politiques…

Quelles conséquences pour le journalisme en France ?

 Les points de vue varient :

Un manque de recul. La compétition entre les chaînes d’info, déjà hyper présente, va monter encore d’un cran. Dans ce contexte, jusqu’où ira t-on dans la recherche du scoop au détriment de la vérification des faits ?

La tentation de meubler. Devoir tenir l’antenne en continu sans news ne rime à rien. La vidéo parodique de Chris Esquerre dans un sketch d’Importantissime sur Canal+ l’illustre avec humour.

Une exigence accrue du public. Un effet positif de ces nouvelles chaînes d’info gratuites pourrait être un niveau d’exigence accru de la part d’une audience de plus en plus avertie et sélective, qui recherche de l’information immédiate, certes, mais de qualité.

Au final, chacun de nous espère y trouver son compte. Gageons que l’année 2016 est celle de l’info en continu pour la TV française. En attendant la suite en 2017 avec l’échéance des élections présidentielles…

Contactez-nous