Skip to main content
LEWIS

Par

Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France

Publié le

décembre 10, 2020

Tags

Communication, conseils, contenu, digital, Relations Presse, RP, social media

BLOGPOST_les nouveaux réflexes des consultants RP

Notre monde a changé et évolué au cours des dernières décennies sous l’impulsion des technologies digitales. Il en va de même pour les médias et les relations presse (RP). Le numérique a complètement transformé le monde des RP et surtout le travail des consultants du secteur. Le métier s’est complètement digitalisé, le consultant doit donc intégrer l’utilisation du digital et des réseaux sociaux dans son travail quotidien, il est ainsi obligé d’adopter de nouveaux réflexes. Pour avoir toute sa place sur la scène des RP, le consultant se doit de comprendre les règles et les prérequis attendus de lui afin de les adopter et de jouer pleinement son rôle. 

Les réseaux sociaux en chiffres :

D’après Oberlo, il n’y a pas moins de 3,5 milliards d’utilisateurs actifs en 2020, soit 45 % de la population mondiale.

Cela représente un vrai pouvoir de diffusion et d’exposition. C’est la raison pour laquelle les marques cherchent de plus en plus à se rapprocher des influenceurs afin de se faire connaître ou d’exposer leurs produits. Par ailleurs, c’est une solution idéale pour cibler une catégorie de personnes plus jeunes, bien que tous les âges soient représentés en matière de réseaux sociaux. Les influenceurs sont devenus un levier incontournable pour les marques, car ils permettent d’accroître la visibilité de celles-ci, de se faire connaître auprès de différents publics et de véhiculer l’ensemble des messages et des valeurs que l’entreprise souhaite mettre en exergue. C’est ainsi complémentaire avec les autres leviers de communication que sont les médias. 

Les journalistes et les influenceurs ne se substituent pas, ils se complètent. Un influenceur dépend de son public, tandis qu’un journaliste dépend du domaine sur lequel il écrit. Il a une charte à respecter, un rédacteur en chef. Un influenceur est souvent une personne passionnée par son domaine. Il est destiné à toucher une audience généralement plus jeune, il personnalise son message, s’inscrit dans un partenariat « donnant-donnant » avec la marque pour laquelle il est l’ambassadeur mais également stimule le trafic d’une marque et assoit sa crédibilité.

Parmi tous les réseaux disponibles, Instagram est le plus utilisé par les influenceurs. Avec 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens en 2019, Instagram est un véritable « terrain de jeu » pour les influenceurs. 

Dans ce contexte, les relations presse ont évolué vers une nouvelle dimension résolument digitale, le consultant RP a aussi opéré cette transition pour accompagner au mieux les marques et s’habituer à leurs modes de communication. 

Le consultant doit réfléchir et avoir une vision à 360 degrés et absolument prendre en compte les influenceurs et les réseaux sociaux, sans pour autant mettre de côté les médias traditionnels. Cependant, qui dit nouvelles technologies, dit nouvelles menaces. Les professionnels des RP doivent donc rester vigilants face aux potentielles crises, savoir les anticiper, les gérer et les atténuer. Une crise fait le tour de planète en moins de 24H. Et les réseaux sociaux sont des accélérateurs. A l’heure où les scandales deviennent très rapidement viraux, il faut savoir prendre du recul et ne pas se précipiter.

Pour établir le contact, le consultant RP va en effet à présent passer principalement par les réseaux sociaux (tels que Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn), là où les journalistes et les influenceurs sont majoritairement présents. 

Il doit s’habituer à de nombreux autres changements, le communiqué de presse traditionnel se voyant par exemple peu à peu remplacé par des plannings de tweets, ou les vidéos des produits succédant aux tests produits. Le consultant RP doit s’habituer à l’utilisation grandissante des réseaux sociaux mais aussi et surtout au digital et à l’utilisation de contenus visuels tel que les images, les infographies et la vidéo. 

Il doit donc avoir une banque d’images solide et variée et acquérir le savoir-faire nécessaire pour réaliser et lancer des infographies. Ainsi nombreuses sont les nouvelles habitudes qu’il doit adopter en matière de transition vers le digital. 

Avec cet engouement pour la technologie, il est normal que le métier de consultant presse se réinvente. 

À l’heure du digital, le consultant RP doit adopter plusieurs bons réflexes qui sont les suivants : 

  1. Être innovant  et précurseur en matière de contenu,
  2. Comprendre l’environnement qui l’entoure dans toute sa complexité, 
  3. Avoir une capacité de se mettre en relation avec les bons interlocuteurs, au bon moment,
  4. Créer du lien entre les bonnes personnes, savoir saisir les opportunités,
  5. Être agile, souple d’esprit, savoir trouver les bons journalistes et influenceurs, et savoir s’adapter facilement, 
  6. Savoir définir des indicateurs clés de performance pour valoriser le retour sur investissement des actions qu’il entreprend, 
  7. Proposer une stratégie de contenus pour maximiser le volume de retombées, 
  8. Savoir mobiliser son intelligence émotionnelle, 
  9. Faire preuve de curiosité, être humain, authentique, gérer les crises et avoir une éthique (pas de fake news par exemple),
  10. Cultiver un esprit de collaboration.

Une tribune de Marie-Laure Laville, Directrice de LEWIS France, publiée dans TOP/COM. 

Contactez-nous à HelloParis(a)teamlewis.com ou complétez le formulaire ci-dessous