Directrice France de Lewis

Par

Marie-Laure Laville

Publié le

avril 24, 2019

Tags

Communication, gestes, langage, non verbal

Il faut savoir que l'interaction passe souvent en premier lieu par le regard ! Les gestes révèlent et le corps parle à votre place ! Notre image est une image en mouvement. Cette partie personnelle de nous ainsi que notre communication non verbale est déterminante pour donner une bonne image globale.


Communication non verbaleSelon le sociologue et chercheur américain Albert Méhrabian, la communication avec autrui passe à 55% par le visuel, 38% par le verbal (la voix) et 7% seulement par les mots.

 

Les 10 conseils pour réussir son entrée lors d’un rendez-vous client ou prospect :

 

1. La première impression : la règle des 4×20
  • Les 20 premiers pas : avoir une attitude sûre
  • Les 20 centimètres de distance : sourire et regarder dans les yeux
  • Les 20 premiers mots : se présenter en quelques mots
  • Les 20 premières secondes : c’est à ce moment que se joue le ressenti client

« Vous n’aurez pas deux fois l’occasion de faire une première bonne impression » Coco Chanel

Il est même démontré que nous n’avons que quatre minutes lors de cette première impression, pour laisser une empreinte de nous, bonne ou mauvaise.

 

2. La poignée de main est une conduite culturelle

La manière dont nous partageons une poignée de main fait partie du langage. Il n’y a rien de plus agaçant qu’une main molle et fuyante ou au contraire une main qui vous broie les os. Il est important de maintenir le contact visuel avec son interlocuteur. Il est aussi recommandé d’adopter une poignée de main ferme. Cependant la pression de cette dernière doit rester raisonnable.

 

3. Souriez, on vous regarde

« Le sourire fait fondre la glace, installe la confiance et guérit les blessures. C’est la clef des relations humaines sincères »  Voltaire

Le sourire crée en effet une relation sympathique. Il est préférable de l’utiliser surtout en début et en fin d’échange qui sont les moments d’interaction privilégiés pour créer un lien. Durant l’entretien en revanche, limiter le sourire à un usage ponctuel. L’expression faciale soit rester adaptée à la tonalité de l’échange.

 

4. Les yeux sont le miroir de l’âme

Les yeux ne mentent pas : ils sont le miroir de l’âme, la facette véritable de toute la panoplie des visages que nous sommes capables de mettre en place. Le regard a pour mission d’être le véhicule de la curiosité, de l’intérêt aux propos de l’interlocuteur. Il révèle aussi l’humeur. Il ne s’agit pas de fixer lourdement la personne, au risque d’en devenir gênant, mais de capter son attention et montrer l’intérêt que l’on porte aux propos. C’est important de ne pas détourner les yeux surtout lorsque l’on vous parle. Cela montre un désintérêt et n’est pas très respectueux.

 

5. La posture active

Les bras ne doivent pas être croisés, cela démontre une position fermée de repli sur la défensive, hostile. Les mains peuvent être posées l’une sur l’autre, calmement durant l’écoute : à distance du bureau, ou bien posées sur la table.

 

6. Associez le geste à la parole

Bien stable sur sa chaise, c’est le moment de développer ses arguments et explications par quelques mouvements de mains et bras. En faire trop ou pas assez, difficile de trouver le bon geste. Cela dépend de sa personnalité ou de votre culture. L’important est de rester naturel et authentique. Des gestes simples et ronds ont un impact positif sur le pouvoir de conviction, ils démontrent de l’engagement.

 

7. Miroir, mon beau miroir

Il s’agit du mimétisme gestuel, c’est-à-dire d’adopter des gestes et postures similaires à ceux de son interlocuteur. Cette technique peut s’avérer efficace car elle développe un sentiment d’appartenance, un lien avec l’interlocuteur, elle est extrêmement difficile à mettre en place de manière discrète et surtout à bien doser. À réserver aux experts !

 

8. Attention à certains gestes

Ils sont multiples, du « tapotage » du pied, à la mèche de cheveux entortillée en passant par le bracelet que l’on tripote, la bougeotte sur la chaise. Leur point commun à tous : ils déconcentrent l’interlocuteur voire ils l’agacent. Alors identifiez-les au plus vite pour vous habituer à les oublier ! N’oubliez pas qu’il est absolument proscrit de jeter des coups d’oeil à son téléphone pendant l’entretien ou de garder un vieux chewing-gum dans la bouche.

 

9. Ne coupez pas la parole

C’est un point qui agace au plus haut point les interlocuteurs. Il est primordial d’être à l’écoute, ne pas interrompre et être patient. Votre tour de prise de parole va arriver sans aucun doute. Vous connaissez l’expression « tourner sa langue sept fois avant de parler » ! C’est important de présenter ses arguments dans l’ordre et les illustrer par des exemples concrets et précis.

« Le silence vaut mieux que n’importe quelle avalanche de paroles » Euripide 

 

10. Rester naturel

C’est la meilleure conclusion ! « C’est le fait de rester simple qui vous rendra exceptionnel » 

 

Contactez-nous